Tournée européenne de Sa Sainteté le Calife

par Hadrat Mirza Masroor Ahmad

Dans son sermon du 21 octobre 2011 Sa Sainteté le Calife a présenté le compte rendu de sa tournée européenne qui a duré plus d’un mois, au cours de laquelle il a visité l’Allemagne, la Norvège, le Danemark, les Pays-Bas, ainsi que la Belgique.

Cette tournée a été accompagnée de nombreuses faveurs divines et le Calife a constaté de visu la sincérité et la fidélité qui animent les membres de la communauté, ainsi que la relation grandissante entre la djama’at Ahmadiyya et les non ahmadis. D’aucuns parmi ces derniers essayent sincèrement de comprendre l’Islam.



{wd file=images/stories/audio/sermon_21_10_2011.mp3 name='Téléchargez la version mp3 du sermon'}

Le monde connaît de mieux en mieux le Messie Promis (a.s) ainsi que l’Islam véritable qui a été transmis par son entremise. Ces résultats dépassent de loin les efforts des ahmadis et cela renforce leur foi quant à l’authenticité des déclarations de Hadrat Mirza Ghulam Ahmad (a.s). La communauté Ahmadiyya est tout à fait insignifiante à l’échelle mondiale; ses progrès et l’attention qu’elle attire ne sont que l’accomplissement des promesses faites par Dieu. Le Messie Promis (a.s) affirme à ce sujet que ni l’intelligence humaine, ni des plans à long terme, ni les moyens matériels ne pourront réaliser ces promesses. Les adversaires de la communauté Ahmadiyya pensent que celle-ci est une organisation mise sur pied par des hommes et ils traitent le Messie Promis (a.s) de tous les noms. Mais sa communauté a été fondée par Dieu et elle est en train de s’épanouir. Sans le décret de Dieu aucun peuple ne pourra progresser et s’épanouir.

Ces succès ont attisé l’hostilité des adversaires de la communauté Ahmadiyya ; mais l’Islam retrouvera sa suprématie par l’entremise de cette communauté et tous les complots ourdis par l'ennemi tomberont à l’eau. Et les vertueux ne cesseront de renforcer les rangs de l’Ahmadiyya.

Les membres de la communauté Ahmadiyya et les non ahmadis aussi bénéficient des visites du Calife. Et celui-ci en profite pour présenter le véritable visage de l’Islam et pour dissiper leurs doutes et leurs malentendus concernant cette religion. En Allemagne les jeunes ahmadis sont en contact avec des intellectuels et œuvrent pour la diffusion du message de l’Ahmadiyya. Certains de ces jeunes avaient organisé une rencontre entre le Calife et deux professeurs d’université dont les thèses concernaient l’histoire de l’Islam. Sa Sainteté le Calife leur a conseillé de ne pas se contenter de lire ce que les occidentaux ont dit à propos de l’Islam, mais d’étudier aussi des textes originaux en arabe. Le Calife leur a aussi suggéré de lire la biographie du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) écrite par Hadrat Mirza Bashir Ahmad (r.a), dans laquelle il a aussi répondu aux critiques soulevées contre l’Islam.

En Allemagne Sa Sainteté le Calife a aussi fait la pose de la première pierre de deux mosquées. Un adjoint maire a dit au Calife qu’il a entendu dire que les non musulmans n’ont pas le droit de lire ou de regarder le Saint Coran. Le Calife de lui répondre qu’il venait à l’instant d’écouter la récitation du Saint Coran ainsi que sa traduction. De surcroît Dieu a annoncé que le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) a été envoyé pour l’humanité toute entière et que le Coran est une guérison pour toute âme pieuse.

Dans certains milieux les musulmans n’ont cesse de colporter des concepts erronés à propos de l’Islam. Et on entrave la voie des ahmadis qui sont en train d’œuvrer en faveur du Saint Coran. Récemment la communauté avait organisé une très belle exposition sur le Coran à New Delhi en Inde, exposition qui a été fortement appréciée par nombre d’hindous, de chrétiens et d’intellectuels musulmans. Mais cela a déplu aux mollahs qui ont contraint l’État à forcer la communauté à mettre fin à cette exposition, qui n’a duré que deux jours au lieu de trois. Nombre d’intellectuels musulmans ont dit que c’est la première fois qu’on leur a présenté dans toute sa splendeur la sagesse et la beauté des enseignements du Saint Coran.

Les autres musulmans ne cessent aussi de colporter des mensonges sur l’Ahmadiyya. Un ahmadi a récemment informé le Calife qu’un musulman lui a dit qu’il a entendu dire que pour se convertir à l'Ahmadiyya l’on doit s’enfermer dans une chambre, placer un exemplaire du Saint Coran sur une armoire et la secouer. Si le Coran tombe de l'armoire l’initié sera considéré comme un ahmadi. Notre seule réponse à de tels mensonges est que Dieu maudisse les menteurs. Les mollahs ont fait du peuple des sots et leur ont dépossédé de toute aptitude à réfléchir.

En Allemagne le Calife a aussi participé dans les Ijtema des Khuddam, des Atfal et des Lajna. Et c’est la première fois qu’il s’est adressé directement aux Atfal pour leur prodiguer des conseils qui s’appliquent à eux en particulier. Sa Sainteté le Calife avait évoqué l’usage des téléphones portables parmi les enfants et le fait que certains passent des heures devant la télé ou sur Internet. Nombreux ont promis de suivre les conseils du Calife.

Norvege_Mosquee_Nasr_2
Mosquée Nasr en Norvège
La deuxième plus grande mosquée en Europe

Et les grands et les petits doivent comprendre que toute action licite doit être accomplie en maintenant le juste milieu et en faisant preuve d’équilibre. L’on ne doit pas effleurer ce qui est interdit. Si les jeunes comprennent cela leur future sera à l’abri. Qu’Allah récompense toutes ces personnes qui ont répondu positivement à l’appel du Calife et qu’Il leur accorde la possibilité de suivre ses conseils.

Tout s’est très bien passé au cours de l’Ijtema de la Lajna Ima’illah sauf qu’il y avait beaucoup de bruit dans la salle réservée aux mères accompagnées d’enfants. Ces derniers faisaient du bruit et femmes passaient leur temps à bavarder et ne suivaient pas les discours. C’est là quelque chose qu’elles doivent éviter à l’avenir ; cette salle n’est pas à leur disposition pour qu’elles puissent bavarder à loisir.

Le Calife est ensuite parti pour la Norvège où il a fait l’ouverture de la mosquée Nasr, qui est la plus grande en Europe après la mosquée Baitul Futuh de Londres. La communauté Ahmadiyya en Norvège est petite et n’est pas composée de personnes riches ; néanmoins elle a pu bâtir cette belle mosquée parce que les ahmadis ont compris leurs responsabilités. On avait acheté le terrain à l’époque du Quatrième Calife et une salle en sous-sol était utilisée comme mosquée. Au fil du temps le plan de la mosquée a changé et le centre leur avait offert une aide d’environ 500 000 livres sterling pour bâtir cette mosquée. Mais le projet n'aboutissait pas même après plusieurs rappels du Calife.

La djama’at de la Norvège présentait une longue liste de problèmes et les responsables avaient épuisé le Calife à tel point que ce dernier leur a demandé de faire ce qu’ils veulent du terrain. Ils avaient même pensé à le vendre et à trouver un autre pour y bâtir une toute petite mosquée. En fin de compte ils ont changé d'avis compte tenu que le terrain est très bien situé. En 2005 le Calife leur a fait comprendre que certainement de nombreuses mosquées seront bâties en Norvège, car c’est là le décret de Dieu. Mais à l’avenir quand leurs descendants vont passer tout près de ce terrain ils vont dire que leurs aïeux ont perdu un emplacement très bien situé. Le Calife leur a demandé d’être des exemples pour leurs descendants afin de mériter leurs prières. Après ces rappels ils ont pris la ferme décision de bâtir cette mosquée, qui en fin de compte a coûté plus de 12 millions de livres sterling. Ainsi donc ces rappels ont réveillé en eux la flamme de la vertu qui existe en tout ahmadi. La mosquée est très belle et le premier ministre norvégien a même ajouté qu'elle a embellit davantage l'autoroute qui mène à l'aéroport.

Les ahmadis de la Norvège ont maintenant pris goût au sacrifice. Eux qui pendant 10 ans cherchaient des prétextes pour ne pas construire cette mosquée ont maintenant décidé de construire une autre et sont prêts à vider leur tirelire en dépit de la cherté de la vie en Norvège. Tout cela n’est que grâce divine ; c’est Dieu qui change les cœurs et c’est là une autre preuve de l’accomplissement des promesses faites en faveur du Messie Promis (a.s).

Au cours de cette tournée en Norvège le Calife a constaté une plus grande ardeur chez les ahmadis. La Norvège est un de ces pays où l’on doit se consacrer davantage à la Tarbiyyah (la réforme morale et spirituelle). Après les conseils prodigués par le Calife celui-ci a vu de la modestie et du remords dans les yeux des hommes, des femmes et des enfants. Ils ont pris la ferme décision qu’ils vont se débarrasser de leurs faiblesses. Les jeunes filles parmi les Waqifine-Naw ont exprimé leur détermination et ont fait la promesse qu’elles vont se réformer. Elles ont exprimé aussi leurs remords concernant leur laxisme quant au respect des règles de la modestie islamique et concernant la dignité avec laquelle une jeune fille ahmadie doit se comporter. Elles ont promis qu’elles vont servir d’exemple aux autres. Que Dieu leur accorde la possibilité de se réformer. Si les jeunes filles et les femmes se réforment on aura la garantie que les générations futures seront à l’abri. Ainsi par la grâce de Dieu il y a eu de nombreuses améliorations dans la djama’at de la Norvège au cours de ces cinq dernières années.

Le Calife a remercié aussi le gouvernement norvégien pour son assistance et pour les mesures de sécurité mise en place lors de sa visite. Plusieurs députés ont fait visiter le Parlement au Calife et il a aussi rencontré le président de l’assemblée nationale. Cent vingt invités norvégiens étaient présents pour l’ouverture de la mosquée. Il y avait parmi eux 11 députés ainsi que la ministre de la défense qui représentait le premier ministre. Le Calife leur a fait comprendre que la mosquée est consacrée à l’adoration de Dieu. Et celui qui vient y prier ne peut concevoir d’actes terroristes. Sa Sainteté le Calife leur a aussi présenté la détresse qu’éprouvait le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) pour l’humanité toute entière. Et comment il passait ses nuits à prier afin que les hommes puissent reconnaître leur Seigneur, pour qu'ils jouissent du vrai bonheur ici-bas et dans l'Au-delà.

hadrat-khalifatul-massih-al-khamis
Hadrat Mirza Masroor Ahmad
Cinquième Calife
de la Jama'at Ahmadiyya

L’ancien premier ministre de la Norvège a aussi visité la mosquée et a rencontré le Calife. La mosquée elle-même a eu une bonne couverture médiatique même dans le monde de l'architecture. Sa Sainteté le Calife a aussi présenté aux parlementaires le point de vue du Saint Coran sur la paix dans le monde. Il leur a fait comprendre que les puissances occidentales se présentent en défenseurs de la paix mondiale pour ensuite vendre des armes aux parties en conflit. Ce n’est pas ainsi qu’ils pourront établir la paix, au nom de qui ils commettent d’autres exactions. Le Calife leur a fait comprendre que le Saint Coran nous enseigne de nous départir de tout intérêt personnel et de toute inimitié lorsqu’on œuvre pour la paix.

Le Calife a aussi visité le Danemark pour y rencontrer une toute petite djama’at composée exclusivement d'Albanais et de Bosniaques. Sa Sainteté a constaté chez eux aussi une grande sincérité et a pris note de leurs difficultés. La visite du Calife a été très avantageuse dans cette région. Le bâtiment que la communauté utilise comme mosquée a été vandalisé dans le passé par des islamophobes. Mais la djama’at a toujours été soutenue par les pouvoirs publics et la police. Ils sont nombreux à comprendre que c’est la communauté Ahmadiyya qui représente le vrai Islam.

Au retour Sa Sainteté est passé par Bruxelles pour faire la pose de la première pierre de la toute première mosquée ahmadie en Belgique. De nombreux parlementaires et le maire de Dilbeek étaient présents pour la cérémonie. Ils ont tous loués la communauté Ahmadiyya et un député d’origine marocaine M. Fouad a déclaré que les musulmans du monde entier n’ont pas d’avenir sans califat.

Les visites du Calife sont très avantageuses : la djama’at reçoit une bonne couverture médiatique et les pouvoirs publics, les élus et autres responsables prennent se rapprochent davantage de la communauté. Mais c’est Dieu qui fait fructifier ces efforts.

De nombreux élus belges ont aussi exprimé leur joie lors de la pose de la première pierre de cette mosquée. Un adjoint maire a déclaré qu’il a pris la bonne décision en soutenant la communauté dans ses démarches.

Certains envisageaient de manifester contre la mosquée deux jours avant la pose de la première pierre. Mais la manifestation était sans grande envergure et Dieu a dissipé les soucis des responsables.

Le Messie Promis (a.s) a déclaré que nos efforts sont insignifiants. Et que nous ne pourrons pas épurer les cœurs pour les remplir de l’amour de Dieu. Ni ne pourront nous unir les individus dans un amour réciproque. Cette tâche sera accomplie par Dieu ; c'est ce qu'Il affirme en s’adressant Saint Prophète Muhammad (s.a.w) :

هُوَ الَّذِي أَيَّدَكَ بِنَصْرِهِ وَبِالْمُؤْمِنِينَ

وَأَلَّفَ بَيْنَ قُلُوبِهِمْ لَوْ أَنْفَقْتَ مَا فِي الْأَرْضِ جَمِيعًا مَا أَلَّفْتَ بَيْنَ قُلُوبِهِمْ وَلَكِنَّ اللَّهَ أَلَّفَ بَيْنَهُمْ إِنَّهُ عَزِيزٌ حَكِيمٌ

« ...c’est Lui Qui t’a fortifié avec Son aide et avec celle des croyants. Et Il a uni leurs coeurs dans l’affection. Si tu avais dépensé tout ce qu’il y a sur la terre, tu n’aurais pu unir leurs cœurs dans l’affection, mais c’est Allāh Qui les a unis dans l’affection entre eux. Il est, assurément, Puissant et Sage. » (Le Saint Coran, chapitre 8, versets 63 et 64)

Dieu le Tout-Puissant a accomplit cette œuvre dans le passé et Il va aussi de faire l’avenir ; car Il soutient Ses envoyés ainsi que leur communauté. Les organisations fondées par les hommes sont toutes victimes de dissension après quelques temps.

Mais cette communauté a été fondée par Dieu et elle ne cessera de progresser. Que Dieu bénisse nos efforts insignifiants et qu’Il nous fasse voir ces progrès.

À la fin de son sermon Sa Sainteté le Calife annoncé le décès de Mme Khurshid Begum de Sialkot. Elle était la mère de M. Muhammad Iqbal missionnaire de la communauté Ahmadiyya qui est affecté à Madagascar. La défunte a servi comme Sadr Lajna de sa région qualité. C’était une dame pieuse régulière dans ses prières tahajjud et dans la lecture du Saint Coran. Elle était Musiya par la grâce de Dieu. Qu’Allah exalte son statut.


(Le site www.islam-ahmadiyya.org prend l’entière responsabilité de la publication de ce résumé)