Index de l'article

Le peuple arabe s’éloignera de l’Islam véritable

Un autre signe des temps concerne le peuple arabe. Il est prédit que les Arabes se détourneront de l’Islam, et cela semble très étrange. En effet, l’Islam a été transmis en premier aux Arabes. Ils l’ont aussi propagé au delà de leurs frontières. Le Livre de Dieu a été révélé dans la langue arabe, et de nos jours il est encore écrit et lu quotidiennement dans cette langue. En outre, la langue arabe est bien vivante, parce que c’est la langue du Coran. Dans ces conditions, qui aurait pu penser que de tous les peuples, ce sont les Arabes qui abandonneront l’Islam. Malgré leur connaissance de la langue, ils seront aussi ignorants du Coran que les non arabes, incapables de comprendre l’arabe du Coran. Hadrat Ali (r.a) a rapporté que le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) a expliqué que dans les derniers temps, les Arabes parleront l’arabe, mais leurs esprits et leurs pensées seront celles des non Arabes. La religion de leurs ancêtres ne sera plus dans leurs cœurs. Un tel changement est perceptible. De nos jours, les Arabes sont autant étrangers à l’Islam que le sont les non Arabes.

Liberté religieuse en Arabie

Un grand changement prédit par le Saint Prophète (s.a.w.) à propos de la condition des musulmans concerne la liberté religieuse en Arabie. Selon cette prophétie, l’Arabie deviendra un pays où il sera très difficile pour une personne bien intentionnée de lancer un mouvement de réforme. Selon Hadrat Ali (r.a), le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) aurait déclaré qu’en Arabie les gens bien intentionnés et au jugement sain resteront dans l’ombre. Ce changement incroyable est visible aujourd’hui en Arabie. La tolérance et la liberté religieuse ont disparu. Croyances et coutumes traditionnelles seront en vogue.

Ceux qui croient en Dieu et au Saint Prophète (s.a.w.) et souhaitent interpréter leurs enseignements indépendamment sont en réel danger. Cette maladie s’étend aux autres pays arabes, mais elle a une portée particulière pour l’Arabie parce qu’elle est le centre de l’Islam. Le pèlerinage annuel, qui est l’un des piliers de l’Islam, doit être effectué par les musulmans en Arabie. Cela ne peut malheureusement qu’aller à l’encontre des intérêts de la vérité religieuse. Les musulmans, quelles que soient leurs convictions, doivent effectuer leur pèlerinage à la Mecque. S’ils appartiennent à une minorité ou que les Arabes jugent inacceptables leurs croyances, ils doivent effectuer le pèlerinage en silence et rentrer chez eux. Nous prions que les peuples d’Arabie réalisent leur responsabilité ! Qu’ils brandissent très haut les couleurs de l’Islam, comme le firent leurs ancêtres, il y a treize siècles de cela.