La croyance en la mort naturelle de ‘Isā Ibn Maryam(a.s.) est, sans nul doute, ce qui distingue la Communauté Islamique Ahmadiyya des autres musulmans. S’il est avéré que le Saint Prophète Muhammad(s.a.w.) avait prophétisé l’avènement d’un Messie durant les Derniers Temps, s’agit-il de celui envoyé aux enfants d’Israël plus de 2000 ans de cela ? Le Saint Coran, la source principale de la doctrine islamique, soutient-il la thèse de l’ascension physique de Jésus(a.s.) au Ciel ?

Les quatre croyances concernant ‘Īsā ibn Maryam(a.s.)

Avant de présenter les arguments puisés du Saint Coran prouvant que ‘Īsā ibn Maryam(a.s.) (Jésus, le fils de Marie) est décédé, à l’instar de tous les Prophètes qui l’ont précédé, il convient de rappeler les quatre opinions doctrinales qui existent à son sujet.

La croyance des juifs

Les juifs affirment que Jésus(a.s.), un homme âgé d’une trentaine d’années, s’était proclamé Messie, affirmant qu’il allait rétablir le Royaume de David sur Terre. Ils tenaient cet homme pour un imposteur, basant leur position sur les raisons suivantes :

Premièrement, le Prophète Élie, qui était vivant au ciel et qui devait en descendre avant l’arrivée du Messie n’est toujours pas réapparu.

Deuxièmement, l’Ancien Testament stipule que tout faux prophète doit périr et que celui qui est mis à mort sur le bois est maudit[1]. Étant donné que les juifs contemporains de Jésus(a.s.) croient qu’il périt sur la croix, Jésus(a.s.) était, selon eux, un imposteur et donc maudit par Dieu. (Qu’Allah nous préserve d’entretenir une telle opinion !)

La croyance chrétienne

Les chrétiens croient qu’Adam(a.s.) commit une transgression et que par conséquent toute la race humaine hérita de son péché originel. Cependant, Dieu étant Juste, il était nécessaire que les pécheurs soient punis ; mais puisque l’obéissance totale à la Loi est chose impossible, l’homme demeure à tout jamais pécheur et éloigné du salut. D’autre part, Dieu est Bon et Sa Bonté exige que l’homme ne soit pas châtié. Dieu envoya sur terre Son Fils unique, Jésus(a.s.) Fils de Marie, pour souffrir entre les mains des hommes et mourir sur la croix afin de racheter les péchés de l’humanité.

Ainsi chrétiens et juifs, disent que le Christ connut une mort maudite (qu’Allah nous en préserve !). Le sens de cette malédiction réside, pour les chrétiens, dans le fait qu’ils considèrent sa mort maudite afin d’obtenir le rachat des péchés de l’humanité, tandis que pour les juifs, Jésus(a.s.) était maudit en raison de sa qualité de faux prophète. Les chrétiens croient aussi que trois jours après sa mort sur la croix, Jésus(a.s.) monta au ciel pour s’asseoir à la droite de Dieu.

La croyance de l’orthodoxie musulmane

Les musulmans n’acceptent ni la thèse juive, ni celle des chrétiens. Ils ont, cependant, adopté la croyance chrétienne qui considère Jésus(a.s.) vivant au ciel.

Puisqu’ils ne pouvaient pas complètement rejeter la croyance juive, ils disent que celui qui fut crucifié n’était pas Jésus(a.s.) mais quelqu’un qui lui ressemblait. D’après leur compréhension des textes, Jésus(a.s.) fut élevé physiquement au ciel, et doit en descendre avant la fin du monde pour tuer le Dajjal (l’Antéchrist), briser la croix, et exterminer la race porcine. Ces musulmans avancent deux arguments pour soutenir leur thèse :

Premièrement : il est dit dans le Saint Coran que les juifs ne l’ont ni tué ni crucifié ; mais que Dieu l’a élevé à Lui, c’est-à-dire « au ciel » selon leur interprétation. (Chapitre 4, versets 158 à 160)

Deuxièmement : les Hadiths affirment que Jésus(a.s.) reviendra dans les Derniers Temps.

Or, ni le Coran ni les Hadiths ne mentionnent le mot « ciel », mais en raison de la présence des termes رفع (raf‘ – élévation) et  نزول (nuzūl – descente), ils croient, à tort, que le mot « ciel » est sous-entendu, et attendent l’avènement physique du Prophète israélite.

La croyance des musulmans ahmadis

D’après Mirza Ghulam Ahmad(a.s.), le Messie Promis et Imam Al-Mahdi, les thèses juives, chrétiennes et musulmanes sont dénuées de tout fondement. Jésus(a.s.) fils de Marie, fut sauvé par Allah de la mort maudite. La vérité est que Jésus(a.s.) n’a pas été tué par les juifs, ni n’est-il mort sur la croix, ni encore n’est-il monté physiquement au ciel. Cette interprétation des musulmans ahmadis est attestée par le Saint Coran et les Hadiths, comme nous allons le démontrer dans le présent ouvrage.


[1] Voir Deutéronome chapitre 18 verset 20 et chapitre 21 versets 22 à 23