coran-fatiha

« Le Saint Coran est un coffre de trésors ignoré de tous ! » C’est en ces termes que Hadrat Mirza Ghulam Ahmad (a.s), Messie Promis et Imam Al-Mahdi résume ses sentiments au sujet de la Parole d’Allah, adressée à l’humanité toute entière et inchangée depuis sa révélation au Saint Prophète Muhammad (s.a.w). En ce monde en proie au marasme spirituel il serait salutaire de méditer sur les paroles de celui qui est venu augurer la renaissance de l’Islam : nous vous présentons ci-dessous une sélection de ses propos à ce sujet.

Le Coran : la lumière d’Allah

« La gloire du Saint Coran est sans pareille ; il est le Hakm, celui dont le verdict est final ; il est Muhaimin, celui qui réunit en lui tous les enseignements. Il renferme en lui tout argument et il suffit à déclencher la débandade dans les rangs ennemis. C’est un livre qui explique tout en détail ; il annonce les évènements futurs et expose les faits du passé. L’absurdité ne peut point le toucher, ni par devant, ni par derrière ; c’est la lumière de Dieu. » (Khutbah Ilhamiyyah, Ruhani Khaza'in, vol. 16, p. 103)

Les vérités immuables du Coran

« Que l’on sache que le miracle manifeste du Coran – que les gens de toutes nations et de toutes langues peuvent aisément saisir – est cet océan sans confins de savoir et de sagesse profonde. Il nous suffit de présenter ce miracle aux gens de toutes origines, qu’ils soient Indiens, Persans, Européens, Américains, ou de tout autre pays, pour les réduire au silence et les désarçonner. À chaque époque, selon les besoins de l’heure, les sens profonds du Saint Coran se révèlent davantage et se tiennent tel un bataillon en armes face aux nouvelles insinuations. Si les vérités immuables et subtiles du Coran étaient restreintes il ne mériterait point le titre de miracle parfait. » (Izalah-e-Awham, 1e partie, Ruhani Khaza’in, vol. 3, p. 255-256)

Les bénédictions du Coran sont éternelles

« Le Saint Coran est un miracle dont il n’y pas eu d’exemple dans le passé et dont il n’y en aura pas à l’avenir. L’ère de ses bienfaits et de ses bénédictions dure pour toujours ; à chaque période il est rayonnant et radieux, tout comme il le fut à l’époque du Saint Prophète Muhammad (s.a.w.). Que l’on se souvienne aussi que la parole de l’Homme est à la mesure de sa détermination. Plus grands seront sa détermination, sa résolution et ses objectifs, plus éloquentes seront ses paroles. Les révélations divines obéissent aux mêmes règles : le récipiendaire sera gratifié d’une parole à la mesure de sa volonté. Puisque la résolution, la ténacité et la volonté du Saint Prophète Muhammad(s.a.w.) étaient exceptionnelles, les paroles qu’il reçut furent du même ordre ; et personne d’autre ne pourra l’égaler dans ce domaine. » (Malfuzat, vol. 2 p. 40-41, édition 2003)

« Nous affirmons cette vérité et en aucun cas nous ne cesserons de la répéter : si le Saint Prophète Muhammad(s.a.w.) n’était pas venu et si le Saint Coran – dont les effets sanctifiants ont été témoignés par nos leaders, nos aînés, et nous-mêmes – n’avait pas été révélé, il nous eût été impossible, à la seule lumière des récits bibliques, d’accepter que Moïse(a.s.), Jésus(a.s.) et les autres prophètes étaient des gens vertueux choisis gracieusement par Dieu, comme Ses messagers. Il nous incombe donc d’apprécier cette faveur coranique qui s’est manifestée à chaque époque. C’est cette lumière parfaite qui nous a convaincu de la véracité des prophètes du passé. Cette grâce ne nous est point réservée : tous les prophètes apparus avant le Saint Coran, d’Adam(a.s.) jusqu’à Jésus(a.s.) en ont été les récipiendaires. » (Barāhin-e-Ahmadiyyah, Ruhani Khaza'in, vol. 1, note de bas de page, p. 290)

La rationalité du Coran

« De tous les livres révélés qui existent aujourd’hui, seul le Saint Coran est soutenu par des preuves irréfutables dans sa déclaration qu’il émane du divin. Les principes qu’il énonce quant au salut s’accordent parfaitement au dictats de la vérité et à la nature humaine. Ses doctrines inébranlables et parfaites sont soutenues par autant d’arguments décisifs. Ses directives sont basées sur la vérité, ses enseignements n’ont point été ternis par les souillures du paganisme, de l’innovation ou du culte de la création. Ce livre soutien avec une ardeur sans pareille l’unicité, la grandeur et la perfection de Dieu l’Unique. Sa beauté réside dans le fait qu’il regorge de préceptes sur l’unicité de Dieu, ne laissant aucune stigmate ou flétrissure attenter à l’honneur de la personne de Dieu, ni ne Lui attribue-t-il des caractéristiques absurdes. Il n’a point recours à la contrainte pour imposer quelconque doctrine ; avant de préconiser tout enseignement, il l’étaie, en citant les raisons. Ses objectifs et desseins sont soutenus par des arguments décisifs et des évidences.

Chaque principe est appuyé par des preuves irréfutables qui conduisent vers une certitude inébranlable et une conviction sans faille. Par la force d’arguments décisifs il dissipe toutes les erreurs, toutes les infamies, toutes les lacunes et toutes les perfidies qui infestent doctrines, actions et paroles des hommes. Il enseigne à l’homme ce savoir-vivre essentiel afin qu’il mérite le titre d’être humain. Face à l’ardeur de l’immoralité d’aujourd’hui, il répond à tout assaut du mal avec la même vigueur. Son enseignement respire l’équilibre, la force et la rationalité comme si c’était le miroir des lois de la Nature, un reflet du naturel ; c’est un soleil éclairant pour l’œil intérieur et pour la faculté de discernement du cœur. » (Barāhin-e-Ahmadiyyah, Ruhani Khaza'in, vol. 1, p. 81-82)