Allah : La Lumière des Cieux et de la Terre

Sermon du 04 décembre 2009 par Hadrat Mirza Masroor Ahmad

Dans son sermon du 4 décembre 2009, Sa Sainteté le Calife Hadrat Mirza Masroor Ahmad a cité le verset 258 de la Sourate Al Baqarah :

« Allāh est l’Ami de ceux qui croient : Il les fait sortir de toutes sortes de ténèbres et les amène vers la lumière. Et ceux qui ne croient pas, leurs amis sont les transgresseurs qui les font sortir de la lumière pour les amener vers toutes sortes de ténèbres. Ceux-là sont les gens du Feu et ils y resteront longtemps. »

{flv width="300" height="270" displayheight="270"}sermon_04_12_2009{/flv}

Ce verset-ci et d’autres du Saint Coran présentent l’attribut An-Nur de Dieu ; Dieu est Lumière et c’est par Son entremise que les aveugles physiques voient et c’est Lui qui guide ceux qui sont égarés. An-Nur (Dieu) est Celui dont la présence est évidente, Celui qui a créé toute chose ; Celui qui rend manifeste aux autres l’existence d’autres objets.

{wd file=images/stories/audio/sermon_04_12_2009.mp3 name='Téléchargez la version mp3'}


 

Le Saint Coran affirme que Dieu est la Lumière des cieux et de la terre ; Sa Lumière guide dans la bonne direction :

« Allāh est la Lumière des cieux et de la terre. Sa Lumière est pareille à une niche brillante dans laquelle se trouve une lampe. La lampe est à l’intérieur d’un verre. Le verre est comme si c’était une étoile étincelante. La lampe est allumée avec l’huile d’un arbre béni – un olivier – qui n’est ni de l’Est ni de l’Ouest, dont l’huile s’allumerait même si le feu ne la touchait pas. Lumière sur lumière ! Allāh dirige vers Sa lumière qui Il veut. Et Allāh relate des paraboles aux hommes, et Allāh connaît toutes les choses très bien. » (Chapitre 24 verset 36)

La parabole présentée ici s’applique en premier lieu au Saint Prophète Muhammad (saw) ; la niche ici est la poitrine du Saint Prophète, le verre qui contient la Lampe est son cœur ; et la Lampe signifie la révélation divine. Ce verre qui représente le cœur du Saint Prophète Muhammad (saw) est exempt de toute souillure ; ainsi il permet à la Lumière de la révélation de se diffuser dans toute sa splendeur. L’arbre béni est la personne même du Saint Prophète Muhammad (saw). L’olivier qui n’est ni de l’Est ni de l’Ouest représente l’Islam, une religion qui prône la voie du milieu. L’Islam ne prêche ni le Socialisme, ni le Communisme ni le Capitalisme.

« L’huile s’allumerait même si le feu ne la touchait pas » symbolise les excellences et la moralité du Saint Prophète Muhammad (saw) ; il était lumière et Dieu lui accorda la Lumière de Sa révélation, faisant de lui l’Homme parfait, une Lumière incomparable dans le monde spirituel.

Le Messie Promis (as) a commenté sur ce sujet en ces termes :

« Cette lumière des plus sublimes qui est l’apanage de l’homme parfait, n’a pas été donné ni aux anges ni aux étoiles, ni à la lune ni au soleil. Cette lumière ne se trouve pas dans les océans qui recouvrent la terre ou dans les fleuves qui la sillonnent. Rubis, émeraudes, diamants et perles en sont dépourvus. Elle ne se trouve dans aucun objet céleste ou terrestre. Elle se manifeste uniquement en l’homme parfait dont l’expression la plus exaltée est notre maître, le chef des prophètes, Muhammad le choisi. Cette lumière a été octroyée à cet homme et proportionnellement à leurs aptitudes à tous ceux qui ont les mêmes affinités que lui. Cette grâce se manifeste dans sa forme la plus sublime en la personne de notre maître et guide, le Prophète 'Ummi, le véridique Muhammad Mustafa. »

(A‘ina Kamalat-e-Islam, Ruhani Khazain, Londres, 1984, Vol. 5, p. 160-162)

Cette Lumière accordée au Saint Prophète Muhammad (saw) fut transmise à ses Compagnons. Les Arabes d’alors étaient considérés comme des ignares ; mais ayant été récipiendaires de cette lumière, Dieu déclare à leur propos « Radi-Allaho An-Hum » - Allah est content d’eux…

Cette Lumière fut ensuite octroyée au Messie Promis (as) pour qu’il puisse la transmettre de nouveau au monde. Le Messie Promis et Imam Al-Mahdi (Hadrat Mirza Ghulam Ahmad) déclare qu’il ne voulait point sortir de sa solitude, il ne désirait point la renommée ; il avait vécu loin des regards et voulait mourir dans le secret. La seule qualité qu’il possédait est qu’il cultivait une grande fidélité à l’égard de Dieu et qu’il se sentait attirer par Lui.

Suite à des jeûnes consécutifs, le Messie Promis (as) est passé par des expériences spirituelles sublimes. Dans une vision on le fit comprendre qu’il a été choisi comme réformateur en raison de son amour infini pour le Saint Prophète Muhammad (saw).

Lui qui voulait mourir dans la solitude fut contraint par Dieu de sortir de son ermitage afin de présenter au Monde la Lumière de l’Islam.

En tant que croyant, il incombe aux Ahmadis de suivre son exemple et de vouer une fidélité sans faille au Saint Prophète Muhammad (saw) :

« Dis : Si vous aimez Allāh, alors suivez-moi (c'est-à-dire, le Saint Prophète Muhammad), Allāh vous aimera et vous pardonnera vos péchés, et Allāh est Très-Pardonnant, Miséricordieux. »

La paix spirituelle et celle du monde sont liées au Messie Promis (as). Le Saint Prophète Muhammad (saw) déclara que le Messie mettra fin aux guerres. Le Messie Promis a auguré cette Ère. Il fut suivit du Califat, qui n’est qu’un prolongement de sa mission. Les musulmans doivent comprendre que c’est dans l’unité que réside la force. C’est l’unité dans l’action qui découragera toute campagne d’invectives contre l’Islam.

Toute l’agitation anti-minaret en Suisse n’est qu’un maillon dans cette chaîne d’inimitié à l’égard de l’Islam. L’on ne sait ni comment, ni pourquoi les minarets dérangent, alors que les églises ont le droit d’avoir leurs clochers. Ce n’est là que le début, d’autres demandes aussi virulentes vont suivre. Nous devons quant à nous prier pour qu’Allah réduise à néant tous ces complots contre l’Islam.

(Le site islam-ahmadiyya.org prend l’entière responsabilité de la publication de ce résumé)