• Charte de liberté accordée par le Saint Prophète Mohammad (saw) aux chrétiens

    En l’an 628, une délégation de moines du monastère de Sainte-Catherine visita le Saint Prophète Muhammad (paix soit sur lui) pour lui demander de leur garantir sa protection. Ce dernier leur octroya une charte dont on n’avait jamais vu la pareille. Quelle tragédie que les dirigeants musulmans d’aujourd’hui s’en soucient peu, et s’en donnent à cœur joie lorsqu’il s’agit de persécuter les chrétiens en terre d’islam et de détruire leurs lieux de prière !

  • Chrétiens, musulmans, comment s’unir devant les tentations populistes ?

    L’arrivée à grands pas de la dernière fête de Noël avant les élections, donne à réfléchir : y a-t-il vraiment urgence pour les chrétiens et les musulmans de s’unir dans un avenir proche ou lointain ?

  • Comment Jésus adorait-il Dieu ?

    A l’instar des prophètes qui lui ont précédé, Jésus rendait culte à Dieu, comme le témoignent les passages bibliques ci-dessous.

  • Dieu est-Il juste ? Jésus porte-t-il le fardeau de l'humanité ?

    Dans le monde moderne, un juge qui punit des innocents pour des crimes qu’ils n’ont pas commis, sera condamné à juste titre. Personne ne pensera que ce juge est une personne vertueuse. Au contraire, il sera haï par tous.

  • Dieu n'a pas de forme ou de couleur

    Dieu, dans la Bible interdit le culte d'image taillée ou de toute autre créature.

  • Jésus Christ naquit-il le 25 décembre ? Les origines de la fête de Noël

    La plupart des chrétiens considèrent Noël comme une fête religieuse. Or, est-ce une fête chrétienne ? Est-ce l’anniversaire de Jésus ?

  • Jésus est-il Dieu dans la chair humaine?

    Bon nombre sont ceux qui disent que Jésus est Dieu incarné – Dieu dans la chair humaine. Mais ils ne sont pas les seuls à penser que Dieu peut devenir un homme. Les Grecs et les Romains de l’Antiquité en disaient tout autant, et les hindous le disent encore, en affirmant que Krishna est l’incarnation de Dieu sur terre. Doit-on croire les uns sur parole et pas les autres ?

  • La dérive du christianisme : le réel devient fiction

    Le Christ revêt une importance capitale dans le monde contemporain. Son importance ne se limite pas uniquement au monde chrétien mais s’étend aussi à d’autres grandes religions telles que le judaïsme et l’islam.

  • La mort sur la croix ? Dix arguments tirés de la Sainte Bible

    La mort de Jésus est un sujet controversé parmi les juifs, les chrétiens et les musulmans. Est-ce qu’il a réellement rendu l’âme sur la croix ?

  • La naissance de Jésus à la lumière de la science

    La naissance de Jésus est-elle un miracle ? Existe-t-il des précédents dans l'histoire ?

  • La parole de Dieu : peut-on y ajouter ou en soustraire ?

    En tant que musulmans nous respectons la Parole Divine révélée à tous les peuples du passé. Nous constatons toutefois que ces Paroles Divines n’ont pas été préservées sous leur forme originelle.

  • La religion doit être raisonnable

    De nos jours, l’athéisme affiche une progression ahurissante dans bien des parties du monde. Même chez les croyants, de plus en plus de gens ont tendance à choisir lesquels parmi les commandements de Dieu ils veulent suivre et lesquels ils veulent laisser de côté. Les gens ont de moins en moins peur de désobéir à Dieu et se laissent envoûter par les attraits du matérialisme.

  • La véritable histoire de Jésus

    Tiré de sources coraniques et historiques, ce récit de la vie de Jésus-Christ met l’histoire biblique dans une optique rationnelle, dénuée des mythes qui se sont tissées autour de sa personne.

  • Où mourut Jésus ?

    Jésus occupe une place éminente dans le monde de la religion. Or, les étapes décisives de sa vie, de sa mission, de sa crucifixion, de sa supposée résurrection et de son exil demeurent enfouies sous de nombreuses suppositions erronées.

  • Une religion en crise


    La détresse existentielle de la religion catholique en France. Suite aux commentaires du président Emmanuel Macron sur la « crise » que connaîtrait l’Islam dans le monde, Sa Sainteté Mirza Masroor Ahmad affirme que c’est plutôt la sienne qui est en crise. A. G. Jahangeer Khan analyse ci-dessous la question.