Islam - monde arabe - révolte - rébellion - soulèvement arabe - Insurrection - Libye - Égypte

La corruption des leaders musulmans

par Hadrat Mirza Masroor Ahmad

Deux semaines auparavant, à la lumière des préceptes du Saint Coran, du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) et du Messie Promis (a.s), Sa Sainteté le Calife avait prodigué des conseils à ces musulmans qui, exaspérés par la tyrannie de leurs dirigeants, se sont rebellés contre eux. Le vent de la révolte continue de souffler dans le monde arabe et les opprimés ne cessent de réclamer leurs droits et désirent chasser leurs chefs d'État du pouvoir. Les ahmadis des pays arabes sont intéressés par ce sujet, qui a par ailleurs été évoqué dans l’émission Al-Hiwar-Ul-Mubashir de la chaîne MTA-3 Al-Arabiyya. M. Sharif Odeh, qui anime cette émission, a présenté au Calife certains passages de l'ouvrage du Messie Promis (a.s) intitulé Al-Huda, et dont le sujet s'applique à la lettre aux chefs d'État de ces pays musulmans qui sont aujourd'hui dans la tourmente.

Le Messie Promis (a.s) y a aussi évoqué les ulémas ainsi que de la situation des musulmans. Ses paroles étaient vraies il y a 100 ans de cela, et elles le sont toujours aujourd'hui. Le Messie Promis (a.s) a aussi mentionné la solution aux déboires des musulmans : ils doivent accepter celui dont l'avènement a été prophétisé par le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) et qui a été envoyé par Dieu pour leur salut. Mais au lieu de répondre positivement à son appel on a soulevé une tempête d’opposition contre lui. Bien que les autres musulmans essayent de prêcher le message de l'Islam, Dieu seul sait s’ils sont sincères dans leurs intentions. Certaines organisations œuvrent en ce sens, mais puisqu’elles ne jouissent pas du soutien de Dieu, elles ont encouragé des innovations ou des pratiques particulières à leurs écoles de pensée, mettant de côté les enseignements véritables de l'Islam.



{wd file=images/stories/audio/sermon_15_04_2011.mp3 name='Téléchargez la version mp3 du sermon'}

Dieu a envoyé le Hakam ‘Adal (le Juge Juste), en la personne du Messie Promis (a.s). Ainsi, il a fait la distinction entre la vérité et le mensonge, et sans son avènement nombre de mauvaises pratiques auraient pris racine.Selon le décret de Dieu, un certain désarroi a frappé les musulmans afin qu'ils se mettent à la recherche de celui qu’Il a envoyé. Certains ont été récipiendaires des faveurs divines et ont eu du succès dans leur quête. D'autres sont tombés entre de mauvaises mains et ont quitté ce bas monde en vivant dans un désarroi permanent.

Dieu a guidé nombre de personnes dans la bonne direction ; d'aucuns considèrent cela comme un fait du hasard, mais rien ne se passe sans le décret de Dieu. En voyant le progrès de la communauté Ahmadiyya en Afrique, certains états musulmans, riches en pétrodollars y ont envoyé leurs ulémas, non pas pour prêcher le message de l'Islam mais pour freiner les avancées du message du Messie Promis (a.s). Même s'ils ont pu améliorer la situation économique de certaines régions ils n'ont pas eu du succès dans leur tentative. Car toute personne ayant compris la vérité et qui chérit l'Islam est prête à tout sacrifice pour l’Ahmadiyya. L'homme ne peut arrêter la lumière qui vient de Dieu ; leurs pétrodollars ne pourront pas détourner ceux qui ont fait la distinction entre la vérité et le mensonge. Il est évident que les bénédictions sont réservées à ceux qui jouissent du soutien de Dieu.

Dieu avait informé le Messie Promis (a.s) qu’il recevra un nombre croissant d'invités. Ces prophéties ont été faites quand il était tout seul, alors qu'il ne recevait même pas un visiteur ou une lettre par an. Quotidiennement des âmes pures viennent grossir les rangs des ahmadis, et cela en dépit de l'opposition constante et des efforts de certains apostats qui ont été séduits par le monde. Tous les jours Sa Sainteté reçoit des lettres dans lesquelles les gens l'informent de leur parcours vers l’Ahmadiyya. Certains en Occident ont connu l'Islam à travers d'autres musulmans ; mais ils n'avaient pas la certitude au cœur. Et Dieu leur a fait connaître l'Ahmadiyya et ils ont accepté sur le champ la vérité. Ceux parmi les musulmans qui acceptent le message du Messie Promis (a.s) sont âprement persécutés par leurs proches. Mais ils font preuve de grande persévérance car ils ont vu la vérité et ne veulent pas s'en écarter. Ils ont été témoins des contradictions entre les discours et les actions de leurs ulémas, le fait qu'ils ont pris la fuite face aux attaques des ennemis de l'Islam.

Ceux parmi les arabophones qui suivent la MTA 3 savent très bien que seule la communauté Ahmadiyya répond aux critiques des prêtres chrétiens. Certains étaient au bord du désespoir face à ces attaques virulentes jusqu'au moment où ils sont tombés sur la MTA.

Décrivant la situation des musulmans dans son ouvrage « Al-Huda », le Messie Promis (a.s) déclare que la dépravation est la norme parmi eux ; et que la vertu, les valeurs morales islamiques, et la sympathie à l'égard des autres ont complètement disparu. Ils ne cessent de tourmenter les autres, mêmes leurs proches. Leurs amis ne sont pas à l'abri de leurs méfaits. Ils n'éprouvent pas d'amour sincère envers leurs proches et leurs amis ; ils méprisent même la sympathie des autres à leur égard et ne sont guère bienveillants envers leurs bienfaiteurs. Ils sont avares, malhonnêtes, impudiques. La plupart de leurs souverains et de leurs dirigeants vivent dans la débauche. Ces derniers consacrent toute leur attention à ce bas monde. Ils consomment ouvertement l'alcool et leur seule occupation est d'assouvir leurs penchants libertins. Ils sont prêts à dépenser des trésors pour satisfaire leurs plaisirs éphémères.

Baitul-Futuh-Entree

Vivant dans le confort et se vautrant dans le plaisir, ces leaders ignorent tout des malheurs qui frappent le peuple et la religion. Ils sont dénués de tout discernement et de toute perspicacité. Ils n'évitent pas les choses prohibées par Dieu et oublient leurs devoirs envers l'État et ne sont pas Muttaqui. C'est pour cette raison qu'ils subissent échec après échec et chaque jour leur décadence ne fait que s'empirer parce qu'ils ont attiré la colère de Dieu et ne se sont pas acquittés de leurs devoirs. Ils se sont inclinés vers ce bas monde et n'ont aucune part de la taqwa. C'est pour cette raison qu'ils sont vaincus par leurs adversaires et qu'ils prennent la fuite sur le champ de bataille en dépit du nombre important de leurs soldats, de leur richesse et de leur gloire. Tout cela est l'effet de la malédiction qui les frappe du ciel. Ils préfèrent leurs désirs égoïstes à Dieu et considèrent l'argent du peuple comme l'héritage de leurs aïeux. Ils pensent aussi qu'ils ne seront pas questionnés à ce sujet. Vous serez scandalisés par leurs délits, vous serez abasourdis devant leurs inconduites.

Croyez-vous qu'ils pourront guider les égarés ou guérir les aveugles ? Ils ne se soucient guère de la sharia, au contraire ils veulent s'en libérer au plus vite. Ils ne jouissent pas du soutien de Dieu parce qu'ils sont la vermine de cette terre, et parce qu'ils n’usent pas de leur pouvoir pour servir les créatures de Dieu. C'est pour cette raison qu'ils n'inspirent pas la crainte et que les incroyants n'ont pas peur d’eux. Comment pourront-ils jouir du soutien de Dieu alors qu'ils sont dans l'égarement et sont coupables de malhonnêteté ? Dieu ne change jamais Sa pratique : Il aide l'incroyant mais jamais le débauché. C'est pour cette raison que les chrétiens sont en train de s'accaparer de leurs terres et les ont dominés complètement. S'ils étaient muttaqui, ils auraient eu le dessus sur leurs ennemis ; mais Dieu les a abandonnés lorsqu'ils ont abandonné la prière.

En Occident on les considère comme des paresseux et des vauriens. Leur orgueil et leur arrogance les enflamment et les empêche d'écouter les conseils. Honorable à leurs yeux est celui qui chante leurs éloges. Quand Dieu a vu leur injustice, leur débauche et leurs perfidies Il les a placés sous le joug de ceux qui les ont dépouillés des biens de leurs aïeux et ont pillé leur pays. Tout cela est en accord à ce que dit le Saint Coran, mais vous réfléchissez bien peu.

Selon moi ces dirigeants sont complètement aveugles. Mais je ne vous demande pas de les désobéir et de vous révolter contre eux. Je vous conseille tout simplement de demander à Dieu de les réformer. Mais n'ayez pas espoir qu'ils pourront remédier aux méfaits de l'Antéchrist. Un mort pourra-t-il faire revivre les autres ? L’égaré pourra-t-il servir de guide ? Croyez-vous qu'ils pourront protéger les frontières de l'Islam ?

Ces rois et ces souverains sont durs de cœur, dénués d'intelligence, vivent dans la paresse et la négligence et ne possèdent pas cette lumière qui renforce la foi. Les musulmans sont aujourd'hui coupables de tous les péchés ; tous sont dans l'égarement manifeste en particulier leurs leaders qui ont abandonné le droit chemin. Quelle est selon vous le remède ? Vos dirigeants pourront-ils éloigner ces malheurs, pourront-ils nettoyer le jardin de l'Islam ? Cela n'est pas leur destinée car ils ne possèdent pas les qualités nécessaires. Dieu a tourné toute leur attention vers la politique. Mais il y a aussi la question de la purification des hommes et leur protection contre Satan, des tâches que ces dirigeants ne pourront pas accomplir.

Les ulémas sont la maladie de l'Islam et non pas le remède. Leur objectif est de détourner les biens d'autrui. Ils ne pratiquent pas ce qu'ils prêchent ; ils ne cessent de proférer des injures et se vautrent dans les ténèbres. Ils insultent celui qui n'est pas d'accord avec eux et lancent des fatwas d'incroyance contre lui. L'avarice est leur nature, la jalousie leur métier, interpoler les préceptes de la sharia est leur religion. Ils se considèrent comme les maîtres des hommes ; et considèrent, selon leur bon vouloir, qu'untel est un ange et l'autre le frère de Satan. Ils n'ont pas une once d'indulgence et d’humanité. Ce sont des loups vêtus en brebis. Quelques sous suffissent pour détruire leur foi, leurs mains ne cessent de rédiger de faux fatwas. Ils empêchent les gens d'accepter la vérité et n’ont pas l'occasion de prêcher la bonne parole.

La question de la mort de Jésus a été résolue ; mais ils ne se soucient guère de la victoire de l'Islam. Leur seul objectif c'est de faire du bruit. Ils lisent le Coran certes, mais leurs cœurs ne méditent pas sur ses paroles. Ils ne sont pas à même de résoudre les questions difficiles et sont prisonniers de leurs penchants libertins. Ils ont oublié les droits de Dieu ; comment pourront-ils alors venir en aide à la religion ? Les préjugés les ont transformés en bêtes sauvages et les empêche d'entendre la voix de la vérité. Face aux puissants, ils tremblent comme des feuilles, mais ne craignent point Dieu Le Tout-Puissant. Ils n'ont pas peur des ténèbres ni des calamités. Au nom du Jihad, certains d'entre eux encouragent au meurtre des innocents.

Laissez de côté toutes ces dissensions et cherchez si Dieu n'a pas envoyé le remède. Sachez que la solution viendra du ciel, elle ne se trouve point entre les mains des hommes. Méditez sur l'histoire de ces peuples évoqués dans le Saint Coran et voyez comment ils ont été traités par Dieu. Comment pourra-t-Il alors changer Sa sunnah (pratique) concernant les autres ? Ne croyez-vous pas que c'est le moment de l'avènement de l'Imam ? Vous êtes en plein égarement et dans l’ignorance la plus totale, l'Islam est la cible d'attaques et les calamités ne cessent de frapper. Les gens ont oublié les conseils de Dieu et la direction du Saint Coran et ont rejeté ce que disent les hadiths. Ils ne se soucient que de leur gagne-pain.

Méditez sur la situation de la Oummah, elle qui est en proie à des dissensions. Sans la grâce de Dieu les musulmans ne s'uniront jamais car ils se qualifient mutuellement d'incroyants. Ils ne se contentent plus de discuter, maintenant qu'ils entre-tuent. Croyez-vous pouvoir mettre de côté facilement ces montagnes de dissensions, vous réconciliez et vous réunir tous ensemble contre les ennemis de l'Islam ? Certainement cela ne se fera pas. Comment pourrez-vous accomplir la tâche que Dieu doit accomplir ? Allah insufflera la vie en ces personnes grâce à la trompette qui soufflera du ciel. Voilà la pratique immuable de Dieu : lorsqu'Il désire réformer un peuple, Il envoie un réformateur qui est des leurs.

Mais les ulémas et le peuple ne veulent pas entendre parler de cette solution. Dieu a fait la similitude entre la dispensation du prophète Moïse (a.s) et celle du Saint Prophète Muhammad (s.a.w). Les juifs se sont égarés après avoir accepté Moïse (a.s) ; et après quelque temps Dieu leur a envoyé Jésus-Christ (a.s). C'est ainsi que Dieu enverra le Messie dans la oummah du Saint Prophète Muhammad (s.a.w). On doit remercier Dieu pour cette grâce au lieu de la rejeter. Les musulmans doivent considérer cela comme la plus grande faveur divine. Mais ils ont abandonné le Saint Coran et ont rejeté leur Messie tout comme les juifs avaient rejeté Jésus-Christ (a.s).


(Le site www.islam-ahmadiyya.org prend l’entière responsabilité de la publication de ce résumé)