Abou Hourairahra rapporte que le Saint Prophètesa a dit : « Ne soyez pas jaloux les uns des autres. Ne vous disputez pas entre vous. Ne soyez pas malveillants les uns envers les autres. Ne soyez pas ennemis. Personne ne doit faire une surenchère sur un contrat déjà effectué par son prochain. Ô serviteurs d’Allah, soyez frères. Un musulman est le frère d’un autre musulman. Il n’opprime pas son frère, il ne le dénigre pas et ne le considère pas inférieur. » Ensuite montrant sa poitrine du doigt, il dit à trois reprises : « La taqwa (crainte révérencielle de Dieu) est ici. C’est très mauvais qu’un musulman pense du mal de son frère. Le sang, les biens et l’honneur de chaque musulman sont inviolables par tout autre musulman. » Sahih Muslim, Kitab-ul-Birri was-Silah, Bab Tahrimi-Zulmil Muslimi Wa Khadhlih

Abou Dharra relate que le Saint Prophètesa a conseillé : « Lorsque la colère s’empare de celui qui est debout, qu’il s’asseye pour que sa colère puisse passer, sinon il doit s’allonger. » Musnadu Ahmadabni Hanbal, vol. 5, p. 152, imprimé à Beyrouth

‘Atiyyara relate que le Saint Prophète Muhammadsa a conseillé ce qui suit : « La colère provient de Satan. Satan a été créé à partir du feu, et le feu est éteint par l’eau ; donc lorsque quelqu’un se met en colère, qu’il fasse des ablutions. » Musnadu Ahmad Ibni Hanbal, vol. 4, p. 226, imprimé à Beyrouth

Qatbah Bin Malikra relate que le Saint Prophètesa avait l’habitude de supplier : « Ô mon Allah, je cherche refuge auprès de Toi contre les mauvaises mœurs, les mauvaises actions et les mauvais désirs. » Sunan-ut-Tirmidhi, Kitaboud-Da‘wat, Bab Du‘a’i Ummi Salamah, Hadith No. 3591