Hudhaifah (r.a.) raconte : « Le Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l.) nous (aux hommes) a défendu de porter de la soie et du brocart. Il nous a aussi interdit de manger ou de boire dans des ustensiles en or ou en argent, en disant : « Ils sont pour les incroyants en ce monde-ci et pour vous dans l’Au-Delà. » Muslim Kitāb-Ul-Libās

Abū Sa‘īd Khudrīyi (r.a.) raconte que lorsque le Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l.) portait un vêtement neuf, il le décrivait disant par exemple que c’était un turban, une chemise ou un manteau, et ensuite il priait comme suit : « Seigneur, toutes les louanges Te sont dues ; Tu m’as donné ceci pour être porté ; je Te prie de m’accorder les avantages qu’il comporte et les avantages pour lesquels il a été fabriqué ; protège-moi contre tout mal qu’il puisse comporter et contre toute mauvaise intention avec laquelle il a été fabriqué. » Tirmidhī Kitāb-Ul-Libās