Hadith Ramadan, le jeûne en Islam

Hadith du Saint Prophète Muhammad (saw) sur le Ramadan

Hadiths du Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l.) sur les mérites du mois de jeûne.

Les mérites du Ramadan

Abū Hurairah (r.a.) raconte que le Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l.) a dit : « Dieu le Tout-puissant déclare : « Tous les actes de l’homme sont accomplis pour sa propre personne, à l’exception du jeûne qui est pour Moi et J’en suis la récompense. » Le jeûne est un bouclier ; aussi, lorsque vous jeûnez, évitez de dire des paroles oiseuses ou de vociférer ; et si quelqu’un vous insulte et vous cherche querelle, (passez votre chemin et) dites : « Je jeûne. » Par Celui qui tient la vie de Muhammad entre ses mains, Allah apprécie davantage l’haleine du jeûneur que le parfum du musc. Celui qui jeûne éprouve deux joies : la première lorsqu’il rompt son jeûne et la deuxième lorsqu’il rencontre Son Seigneur en raison de son jeûne. » Bukhārī Kitāb-Us-Sawm

Retour en haut

Le mensonge et la duperie annulent le jeûne

Abū Hurairah (r.a.) raconte que le Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l.) a dit : « Allah n’a que faire du jeûne de celui qui n’évite pas le mensonge et la duperie. » Bukhārī Kitāb-Us-Sawm

Retour en haut

Le jeûne du Ramadan : un moyen de se faire pardonner

Abū Hurairah (r.a.) raconte que le Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l.) a dit : « Celui qui jeûne au cours du Ramadan étant sincère dans sa foi et afin d’en mériter les récompenses, aura ses péchés antérieurs pardonnés. » Bukhārī Kitāb-Us-Sawm

Retour en haut

Le Ramadan: la saison pour faire le bien

Abū Hurairah (r.a.) raconte que le Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l.) a dit : « Quand débute le Ramadan, on ouvre les portes du Paradis et on ferme les portes de l’enfer et les satans sont enchaînés. » Bukhārī Kitāb-Bada-ul-Khalq

Retour en haut

L’importance du repas de l’aube au cours du Ramadan

Anas Ibn Malik rapporte que le Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l.) a déclaré : « Prenez le repas d’avant l’aube (as-suhr) car il s’y trouve des bénédictions. » Bukhārī Kitāb-Us-Sawm

Retour en haut

Quand débute et se termine le Ramadan

Abū Hurairah (r.a.) rapporte que le Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l.) a dit : « Commencez à jeûner lorsque vous le voyez (le croissant de lune du mois du Ramadan) et cessez de jeûner lorsque vous le voyez (le croissant de lune du mois de Shawwal). Et si le temps est couvert, alors complétez les trente jours [du mois] de Sha‘ban (avant de commencer à jeûner). » Bukhārī Kitāb-Us-Sawm

Retour en haut

L’importance de rompre le jeûne rapidement

Sahl Bin Sa‘d rapporte que le Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l.) a dit : « Les gens ne cesseraient d’être vertueux tant qu’ils seront prompts à rompre leur jeûne.1 » Bukhārī Kitāb-Us-Sawm

1Rompre le jeûne rapidement ne signifie guère le rompre avant l’heure prescrite. Le sens de ce hadith est de rompre le jeûne immédiatement après le coucher du soleil, tel qu’il est préconisé par la sunnah du Saint Prophète.

Retour en haut

L’oublie au cours du jeûne

Abū Hurairah (r.a.) rapporte que le Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l.) a dit : « Si, par oublie, le jeûneur mange ou boit [quelque chose], qu’il complète son jeûne, car c’est Allah qui le pourvoit en nourriture et en boisson. » Bukhārī Kitāb-Us-Sawm

Retour en haut

La prière avant de rompre le jeûne

Muaz Bin Zuhra rapporte que le Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l.) priait ainsi lorsqu’il rompait son jeûne : « Ô Allah, j’ai jeûné pour Toi, et je romps mon jeûne avec ce dont Tu m’as pourvu. » Sunan Abi Daud Kitab Us Sawm

Retour en haut

La simplicité du Prophète lorsqu’il rompait son jeûne

Salman Bin Amir rapporte que le Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l.) a dit : « Rompez votre jeûne avec une datte, il s’y trouve des bénédictions. Si vous ne trouvez pas de datte, rompez le avec de l’eau, car elle est pure. » Sunan At-Tirmidhi Kitab Uz Zakat

Retour en haut

L’itikaf ou la retraite contemplative au cours du Ramadan

‘A’ishah (r.a.) raconte que jusqu’à sa dernière année le Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l.) se retirait dans la mosquée (pour l’i‘tikāf, une retraite contemplative) au cours des dix derniers jours du Ramadan. Après son décès, ses veuves observèrent l’i‘tikāf de la même façon. Bukhārī Kitāb-Ul-I‘tikāf

Etiquettes