Nous vous présentons la traduction française du Noble Coran – la Parole d’Allah, Créateur de l’Univers, adressée à l’humanité entière – inchangé depuis sa révélation au Saint Prophète Muhammad (Que la paix et bénédictions de Dieu soient sur lui) et qui restera en vigueur jusqu’au Jour Dernier.

Le présent ouvrage explique les sens du terme Khātaman-Nabiyyīne à la lumière des versets du Coran, des dires du Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) et des écrits des savants musulmans de diverses époques.

L’itinéraire du Calife ‘Umar(r.a.) est universellement reconnu par les historiens comme l’une des périodes les plus glorieuses qu’a connu l’Islam, car son Califat ouvrit la voie à de nombreuses faveurs divines. Il augura une nouvelle ère pour l’état islamique. La notoriété de Hadrat ‘Umar(r.a.) – connu comme « ‘Umar Le Grand » par les historiens – avait franchi les frontières de l’Arabie. Son inlassable énergie, son zèle au service de l’Islam, son désintéressement, son sens de justice et son attachement scrupuleux à son devoir, soulevaient l’émerveillement de tous. Quatorze siècles se sont écoulés et on parle encore de l’œuvre accomplie par ce grand calife de l’Islam, qui fit le bonheur et la fierté des musulmans, qui leur légua un grand héritage économique, social et culturel.

Cet ouvrage présente bref aperçu de l’histoire fascinante de ‘Umar (qu’Allah soit satisfait de lui) et la manière dont il se transforma d’un ennemi de l’Islam en son adhérent sincère. Durant ce voyage, sa métamorphose d’un homme ardent et agressif en le plus humble et honoré des dirigeants, malgré l’immense autorité qu’il assumait, est un exemple pour nous tous. Lorsque la sphère d’influence de l’Islam se répandit rapidement et les puissants Empires byzantin et persan s’affaiblirent durant son leadership, et que le peuple conquis venait dans la ville et la maison du Calife, l’homme le plus puissant parmi les musulmans, plutôt que de voir d’énormes édifices ainsi qu’une pompe et un apparat qu’ils avaient l’habitude de voir à Rome, Constantinople ou Ctésiphon, ils témoignaient de modestes maisons en briques d’argile, de simples mosquées et d’un dirigeant vêtu d’habits ordinaires, se nourrissant de mets sobres, ne s’attendant à aucun traitement spécial…

La croyance en la mort naturelle de ‘Isā Ibn Maryam(a.s.) est, sans nul doute, ce qui distingue la Communauté Islamique Ahmadiyya des autres musulmans. S’il est avéré que le Saint Prophète Muhammad(s.a.w.) avait prophétisé l’avènement d’un Messie durant les Derniers Temps, s’agit-il de celui envoyé aux enfants d’Israël plus de 2000 ans de cela ?

Ce court ouvrage, basé essentiellement sur les enseignements coraniques originels, traite des droits dont bénéficient les femmes musulmanes, de la diversité de leurs fonctions telles que l'Islam les définit, des concepts du mariage, du divorce et de la polygamie, et de comment les valeurs sociales et morales sont préservées dans l'Islam.

la-femme-en-Islam-medium

Téléchargez la version
PDF du livre

Dans bien des sociétés, la femme est toujours considérée comme un citoyen de deuxième classe, privée de divers droits de base dont jouit la population masculine. Profondément touchée par cette discrimination, elles ont entrepris une lutte pour obtenir un statut égal qui, malheureusement jusqu’à présent, leur échappe dans les états occidentaux modernes. Tandis que la pendule balance d’un extrême à l’autre, ouvrant la voie à la débauche dans la société moderne, l’Occident a souvent considéré les femmes musulmanes comme étant arriérées, vivant dans un monde dominé par les hommes.

Or, contrairement à cette impression erronée, l’Islam fut la première religion à formellement accorder aux femmes un statut honorable, un statut qu’elles n’avaient jamais connu auparavant. Le Saint Coran, l’écriture sacrée de l’Islam, contient des centaines d’enseignements qui s’appliquent tant aux hommes qu’aux femmes. Le fait que l’Islam préconise l’égalité au niveau des valeurs morales et de la vie spirituelle et économique des hommes et des femmes est incontestable. Les versets spécifiques du Saint Coran qui s’adressent soit aux hommes soit aux femmes, traitent de leurs différences physiques ou du rôle que chacun doit jouer dans la protection de la fibre morale de la société que l’Islam veut créer.

Ce court ouvrage, basé essentiellement sur les enseignements coraniques originels, traite des droits dont bénéficient les femmes musulmanes, de la diversité de leurs fonctions telles que l’Islam les définit, des concepts du mariage, du divorce et de la polygamie, et de comment les valeurs sociales et morales sont préservées dans l’Islam.