Index de l'article

Condition générale des musulmans

Quelle devait être la condition des musulmans de cette époque ? Selon les paroles du Saint Prophète Muhammad (s.a.w), « l’Islam sera faible et pauvre ». Il serait la religion des pauvres. Dans la prophétie sur le Dadjjal (l’antéchrist), le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) déclare que de nombreux musulmans seront des disciples du Dadjjal. Cette partie de la prophétie a été accomplie littéralement. Les musulmans ont eu leur âge d’or. Il y eut une époque où ils représentaient la seule puissance sur terre. Aujourd’hui ils sont comme des orphelins sans défense. Sans l’aide d’une puissance extérieure, chrétienne ou autre, les nations musulmanes seraient incapables d’assurer leur existence. Des centaines de milliers de musulmans sont devenus chrétiens et le mouvement se poursuit. La condition interne de la religion est clairement décrite dans les dires du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) ; et la condition intérieure des musulmans est, elle aussi, expliquée en détails.

Rejet du concept de la destinée

Il est dit par exemple que les musulmans ne croiront plus dans le « Qadr », la loi de la destinée régie par Dieu. Selon Hadrat Ali (r.a), le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) aurait dit que la proximité du Jour du Jugement sera marquée par l’absence générale de croyance dans le « Qadr ». Cela signifie probablement le manque de foi parmi les musulmans, car les membres des autres religions ont déjà renié depuis longtemps cette importante loi divine. De nos jours le rejet du « Qadr » est très répandu parmi les musulmans. L’influence des sciences nouvelles a été déterminante à ce sujet. Même les auteurs occidentaux de troisième catégorie sont capables de fasciner les lecteurs musulmans qui semblent tout à fait prêts à en nier l’importance. En fait les musulmans dans leur ensemble apparaissent confus devant la question du « Qadr » et ils semblent que son importance leur échappe complètement.