Index de l'article

Interprétation synoptique des signes

Nous devons aussi mettre l’accent sur le fait que les signes relatés par le Saint Prophète (s.a.w.) à propos de la venue du Messie et du Mahdi doivent être compris dans leur ensemble. Ils ne peuvent, en aucun cas, être considérés individuellement. Il s’agit d’une multitude d’images et de descriptions qui dans leur ensemble peignent le portrait de la période du Messie Promis et du Mahdi. Ainsi, certaines traditions racontent que l’un des signes du Mahdi sera l’absence d’honnêteté dans les échanges, et dans une autre, la disparition de la connaissance. Si nous devions interpréter ces signes séparément, chacun d’entre eux comme un signe du Messie et du Mahdi, nous pourrions penser que le Messie et Mahdi apparaîtra lorsque l’honnêteté aura disparu de la surface de la terre. Ou qu’il viendra lorsque la connaissance aura disparu et sera remplacée par l’ignorance. De telles conclusions sont absurdes.

Au cours des 13 derniers siècles, l’histoire des musulmans est ponctuée de nombreux déboires. Il leur est parfois arrivé de perdre la vertu de la connaissance, et parfois aussi l’honnêteté dans le commerce, pourtant le Mahdi n’est pas venu. Par conséquent, on peut en déduire que tous ces signes ne sont pas indépendants. Nous devons donc rassembler tous les signes mentionnés par le Saint Prophète (s.a.w.), et les utiliser pour former une image cohérente de la période promise. Pris séparément ces signes peuvent correspondre à de nombreuses époques différentes, mais tous ensemble ils ne s’appliquent qu’à la période du Messie et du Mahdi.