Index de l'article

Déclin de la langue arabe

Un autre changement important annoncé par le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) est le déclin de l’utilisation de langue arabe parmi les musulmans. Selon Ibn Mard’waih, Ibn Abas a rapporté qu’une époque viendrait ou les lignes de croyants seront très longues mais on entendra trop de voix. La période du Hadj présente un exemple frappant de cette situation. L’un des objectifs du Hadj est de réunir les musulmans du monde entier et leur donner l’occasion de discuter ensemble de problèmes communs. Mais cela est devenu impossible car les musulmans vivant en dehors de l’Arabie ont abandonné l’utilisation de l’arabe. Parce qu’il n’y a pas de langue commune, il ne peut y avoir d’échange d’idées à l’occasion du Hadj. Cette grande réunion ne peut plus servir à la promotion des objectifs religieux, sociaux et culturels communs. La conservation de la connaissance de l’arabe aurait permit de créer une force unifiante entre les musulmans du monde entier et aucune force extérieure n’aurait pu la briser.