Index de l'article

La consommation d’alcool

Un autre changement lié à l’ère du Messie Promis est décrit par le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) concerne l’augmentation de la consommation des boissons alcoolisées. Selon Anas bin Malik (rapporté dans Muslim), l’un des signes des derniers jours sera la consommation excessive d’alcool. De même Abu Naim a rapporté sur l’autorité de Hozaifa bin al-Yaman que l’un des signes des temps, selon le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) sera la consommation de vin en public. La quantité de vin consommée de nos jours en est une preuve évidente. Dans les pays européens, nombreux sont ceux qui boivent plus de vin que d’eau. Le vin est une boisson utilisée de longe date, pour le plaisir qu’il procure et pour ses vertus médicinales. Mais de nos jours, dans la grande majorité des pays, c’est devenu une boisson ordinaire, utilisée pour les repas ainsi qu’à toute autre occasion. Le signe particulier, mentionné par le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.), et qui distingue la période actuelle de celles qui la précède est que le vin serait bu en public.

A d’autres époques, le vin était un luxe et un plaisir réservé à quelques uns. D’une demande limitée, il n’était pas disponible n’importe où. Aujourd’hui, c’est devenu une boisson ordinaire, qui est distribuée partout, et facilement accessible à tous. Dans les pays européens, les magasins qui vendent l'alcool sont si nombreux qu’il n’est pas nécessaire d’aller très loin pour s’en procurer. Dans les trains, les compartiments pour la restauration regorgent de bouteilles de vin. Dans les villes comme Londres, le vin et l’eau sont parfois vendus au même prix. Il semblerait que l’eau ne soit plus une boisson indispensable à la consommation, mais réservée à des utilisations secondaires. L’un de nos missionnaires avait fait une bonne impression sur le propriétaire de son logement grâce à son honnêteté et ses bonnes manières. Un jour, ce dernier lui dit : « je vais vous donner un conseil qui vous gardera en bonne santé: ne buvez jamais d’eau, tant que vous serez dans ce pays. Mon père en a bu une seule fois dans sa vie, et il est mort peu après. Depuis ce jour je n'ai plus touché une seule goutte. » Lorsque le missionnaire lui expliqua qu’il ne buvait que de l’eau et jamais de vin, le propriétaire fut très surpris et eut beaucoup de mal à le croire.