Index de l'article

La seconde venue du Messie : une croyance islamique fondamentale

La croyance en la deuxième venue du Messie est antérieure à l’avènement de l’Islam. Elle fait partie de la tradition de la dispensation de Moïse et existe bien des siècles avant la venue du Saint Prophète Muhammad (s.a.w.). En l’Islam cette croyance a été transmise d’une façon si systématique et déterminante, qu’on peut la considérer comme l’une des croyances essentielles de cette foi. Parmi les facteurs qui ont renforcé et contribué à faire de cette deuxième venue une importante croyance de l’Islam on peut citer :

  • Selon les enseignements de l’Islam, la venue du Messie devait correspondre à celle du Mahdi. En fait, dans certaines Traditions, on nous explique aussi que le Mahdi et le Messie ne sont qu’une seule et même personne. Ainsi, la croyance dans la venue simultanée du Mahdi et du Messie a conduit les musulmans à considérer la venue du Messie comme celle d’un grand personnage partageant la même foi qu’eux.
  • L’ère de la venue du Messie est décrite dans les traditions islamiques comme celle d’une période de renaissance et de progrès pour l’Islam. La suprématie de l’Islam face aux autres religions se fera avec la venue du Messie.
  • Le Messie et le Mahdi étant une seule et même personne, la venue du Messie ressemblera à la venue de Saint Prophète Muhammad (s.a.w) lui-même, et les premiers compagnons du Messie ressembleront aux premiers compagnons du Saint Prophète (s.a.w). Une telle description créa dans le cœur des musulmans sincères un désir ardent pour cette seconde venue.
  • Le Messie Promis va, à une époque de profondes afflictions, rendre un grand service à l’Islam. Cette période est décrite dans les hadiths en des termes particulièrement sombres : une période sans précédente de dangers va secouer l’Islam jusque dans ses fondations, ensuite le Messie viendra pour sauver et protéger l’Islam contre ses ennemis. Ces descriptions conduisirent les musulmans à attendre la venue du Messie comme celle d’un ange de miséricorde. Le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) n’avait-il pas déclaré : « Rien ne peut nuire à cette 'Umma : je me trouve à son début et le Messie à sa fin ». De telles paroles on donné à l’avènement du Messie une importance toute particulière et remplirent les cœurs des musulmans de beaucoup d’espérance et d’espoir. La venue du Messie va renforcer l’Islam et le protéger de tous les dangers.