Communiqués de presse

86 décès suite à l’attaque sur les mosquées Ahmadiyya de Lahore

enterrement-martyrs-small

Les musulmans ahmadis se tournent vers Dieu avec patience

– Communiqué de presse du 31 mai 2010 –

La Jama’at Islamique Ahmadiyya confirme que suite aux attaques terroristes qui eurent lieu le 28 mai 2010 à Lahore, le nombre de martyrs est de 86. Le nombre des blessés graves, quant à lui, est supérieur à 125.

Parmi les victimes l’on peut citer : le juge retraité Munir Ahmad Sheikh, l’Amir (Président) de la Jama’at Islamique Ahmadiyya de Lahore ; le général à la retraite Nasir Ahmad, le président de la Jama’at Islamique Ahmadiyya de Model Town ; M. Mahmud Shad, l’un des missionnaires de la Jamaat Islamique Ahmadiyya, M. Ejaz Nasrullah, neveu de feu Sir Mohammad Zafrulla Khan (en son temps chef juge à la Cour Internationale de Justice de La Haye) et un nombre d’autres membres importants de la communauté.

La majorité des martyrs ont été transportés à Rabwah où les tombes ont été creusées dans le cimetière de la communauté. Les martyrs sont enterrés en groupe, et plus de 50 enterrements ont déjà eut lieu. Les plans pour un enterrement en commun de toutes les victimes ont été abandonnés par mesure de sécurité.

enterrement-martyrs-small

Terrorisme au Pakistan: enterrement des
victimes ahmadis à Rabwah

Le porte-parole de la Jama’at Musulmane Ahmadiyya, M. Abid Khan a déclaré :

« Ce n’est pas seulement les membres des familles des victimes qui sont endeuillées. Les musulmans Ahmadis aux quatre coins du monde partagent, eux aussi, cette grande tristesse. Malgré cet incident aucun musulman ahmadi n’est descendu dans la rue pour protester, et notre attitude est empreinte de patience. Selon la direction de notre chef spirituel, Hadrat Mirza Masroor Ahmad, nous nous sommes tournés vers Dieu et prions pour les victimes, pour leurs familles endeuillées et pour la prospérité du Pakistan. Nous suivrons cet exemple, quoiqu’il puisse nous arriver, confiants dans la certitude que Dieu est avec nous et le restera pour toujours. »

Il est à noter que des musulmans ahmadis citoyens de plusieurs pays occidentaux ont été touchés de près. Dans un cas, dans l’espace de quelques minutes une famille de citoyens belges, vivant au coeur même de la capitale européenne, a perdu un nombre important de parents proches durant ces attaques terroristes. Ceci est une situation tout à fait inacceptable.

Le « Tehrik Taliban Punjab » a revendiqué la responsabilité des attaques. Les survivants de l’attaque à Garhi Shahu ont confirmé que les terroristes n’ont connu aucune résistance de la police durant l’attaque et eurent assez de temps pour vérifier que leurs victimes étaient biens mortes. En effet l’attaque commença à 13h40 et malgré les appels téléphoniques répétés, les forces de l’ordre n’arrivèrent qu’à 16h10, permettant aux terroristes de poursuivre leur carnage.

{flv width=”300″ height=”270″ displayheight=”270″}priere funeraire lahore{/flv}

Le gouvernement fédéral et les organismes des droits de l’homme ont confirmé que le gouvernement provincial avait bien été prévenu de la menace terroriste contre la communauté Ahmadiyya. En effet, le quartier général de la communauté Ahmadiyya avait informé les gouvernements provincial et fédéral des activités anti-ahmadiyya et menaces émanant des religieux islamiques et les avait bien avertis de l’imminence d’une telle tragédie.

Ces incidents ont suscité la condamnation de la part de toutes les couches de la société au Pakistan y compris de M. Nawaz Sharif, M. Shahbaz Sharif et les dirigeants des partis politico-religieux.