Ces quelques derniers jours ont été très éprouvants en termes d’actualités pour le monde musulman. Traversés par une violence indescriptible, plusieurs pays ont été la cible des terroristes appartenant au groupuscule Daech qui n’arrête plus de sévir hors des zones de combats.

Premières victimes : les musulmans

Il va de soi que nos prières, pendant les quelques dernières heures précieuses du mois béni vont aux victimes ainsi qu’aux familles endeuillées. Nous pensons tout particulièrement à Bagdad, Istanbul, Dacca ou encore Médine. Ces individus qui sont allés perpétrer de tels actes l’ont fait au nom d’une idéologie mortifère qui ne trouve aucune source religieuse ni coranique et qui n’a aucune place en islam.

Baghdad Attentats 2016

Batiment endommagé par une attaque suicide dans le quartier Karrada, à Baghdad.
Selon les dernières estimations l'attentat aurait coûté la vie à 165 victimes

Bien que les musulmans soient les premières victimes d’un tel fléau, ils ne doivent pas oublier que notre réponse est celle du Prophète de l’Islam qui n’est résumé que par deux mots : patience et prière. Nous ne devons pas laisser nos passions l’emporter sur les enseignements légués par le Prophète de l’Islam, Muhammad (saw).

Eviter d’indignation sélective

Il appartient désormais aux gouvernements occidentaux de tirer les conséquences de ce qui se passe au Moyen-Orient. Désormais, il est urgent de se rendre compte que les victimes ne sont pas seulement les grandes démocraties, mais également les musulmans eux-mêmes et les lieux sacrés (Médine, Palmyre, Baghdad). Cette stratégie de Daech vise à déstabiliser le monde, créer de l’agitation partout pour semer la terreur.

La réponse ne doit pas se situer dans l’indignation sélective. Elle doit être une approche globale et similaire pour toutes les populations touchées par le fléau terroriste, qu’il s’agisse d’Irakiens, de Saoudiens, de Nigérians, de Syriens ou encore de Pakistanais. Il convient de non seulement condamner mais également mettre en œuvre toutes les procédures internationales permettant de rétablir une justice internationale.

Construire les ponts de l’unité

Musulmans ! Il est également l’heure pour nous de construire désormais notre unité qui ne passe pas par des divisions nauséabondes. Notre unité passe par la soumission en Dieu et à aux êtres qui Lui sont sincèrement fidèles. Depuis des années, la communauté musulmane Ahmadiyya appelle à la reconnaissance du Messie Promis prophétisé par le Saint Prophète Muhammad (saw). Il est grand temps de l’accepter.

Pensées et prières pour les victimes et les familles.


Asif Arif - @AsifArifMa