Sermon du vendredi 15 juin 2018, prononcé par Sa Sainteté le Calife, Hadrat Mirza Masroor Ahmad, à la mosquée Baitul-Futuh à Londres. Après le Ta'awudh, le Tashahoud et la Sourate Al-Fatiha, Sa Sainteté le Calife a déclaré :

Évoquant l’importance du jour du vendredi, le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) a déclaré qu’il s’y trouve un instant quand la supplication du musulman est exaucée lors de sa Salat, ou Allah lui accorde tout bien qu’il demande de Sa part. Certains expliquent que le sermon du vendredi fait partie de la prière et de ce fait est inclus dans cet instant où les prières sont exaucées. En tout cas le jour du vendredi a une importance particulière ; et hormis une excuse légitime il incombe à tout homme adulte et doué de discernement de l’accomplir. Lors de la Salat, chacun prie selon ses pensées et ses nécessités : d’aucuns accomplissent certes la Salat mais leurs émotions ne les poussent pas à prier avec ferveur. Ils se contentent d’accomplir la Salat et de répéter les formules de prières. Ils ignorent l’importance des supplications. Je me suis dit que je citerai quelques suppliques lors de ce dernier vendredi du Ramadan afin que ceux qui n’en ont pas conscience comprennent l’importance des supplications. Et afin qu’en tant que Jama’at nous puissions présenter nos supplications et afin que collectivement nous demandions à Dieu de les exaucer lors de la Salat. Je citerai certaines prières du Saint Coran et du Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) et d’autres encore du Messie Promis (a.s.), ainsi que des supplications générales. Quand je réciterai les supplications prescrites du Coran ceux qui les connaissent doivent les répéter au fond de leur cœur ou ceux qui peuvent le répéter avec moi doivent le faire et dire « Amine » au fond de leur cœur après chaque prière. Qu’Allah exauce nos prières !

رَبَّنَا آَتِنَا فِي الدُّنْيَا حَسَنَةً وَفِي الْآَخِرَةِ حَسَنَةً وَقِنَا عَذَابَ النَّارِ

« Notre Seigneur, accorde-nous une belle part dans ce monde ainsi qu’une belle part dans l’au-delà, et protège-nous contre le châtiment du Feu. » (Le Saint Coran, chapitre 2, verset 202)

رَبَّنَا أَفْرِغْ عَلَيْنَا صَبْرًا وَتَوَفَّنَا مُسْلِمِينَ

« Notre Seigneur, répands sur nous la constance, et fais nous mourir soumis à Toi. » (Le Saint Coran, chapitre 7, verset 126)

اللَّهُمَّ رَبَّنَا أَنْزِلْ عَلَيْنَا مَائِدَةً مِنَ السَّمَاءِ تَكُونُ لَنَا عِيدًا لِأَوَّلِنَا وَآَخِرِنَا وَآَيَةً مِنْكَ وَارْزُقْنَا وَأَنْتَ خَيرُ الرَّازِقِينَ

« Ô Allāh, notre Seigneur, fais descendre des cieux jusqu’à nous une table garnie de nourriture, afin que ce soit pour nous une fête, pour nos premiers et nos derniers, et comme un Signe de Toi; et accorde-nous notre provision, car Tu es le meilleur des Pourvoyeurs. » (Le Saint Coran, chapitre 5, verset 115)

رَبَّنَا إِنَّنَا سَمِعْنَا مُنَادِيًا يُنَادِي لِلْإِيمَانِ أَنْ آَمِنُوا بِرَبِّكُمْ فَآَمَنَّا رَبَّنَا فَاغْفِرْ لَنَا ذُنُوبَنَا وَكَفِّرْ عَنَّا سَيِّئَاتِنَا وَتَوَفَّنَا مَعَ الْأَبْرَارِ

« Notre Seigneur, certainement nous avons entendu un Crieur nous appeler à la foi, disant : ‘Croyez en votre Seigneur,’ et nous avons cru. Notre Seigneur, pardonne-nous donc nos péchés, débarrasse-nous de nos méfaits et, dans la mort, réunis-nous avec les justes. » (Le Saint Coran, chapitre 3, verset 194)

رَبَّنَا آَمَنَّا بِمَا أَنْزَلْتَ وَاتَّبَعْنَا الرَّسُولَ فَاكْتُبْنَا مَعَ الشَّاهِدِينَ

« Notre Seigneur, nous croyons en ce que Tu as fait descendre et nous suivons le Messager. Inscris-nous donc au nombre des témoins. » (Le Saint Coran, chapitre 3, verset 54)

رَبَّنَا لَا تُزِغْ قُلُوبَنَا بَعْدَ إِذْ هَدَيْتَنَا وَهَبْ لَنَا مِنْ لَدُنْكَ رَحْمَةً إِنَّكَ أَنْتَ الْوَهَّابُ

« Notre Seigneur, ne laisse pas dévier nos cœurs après que Tu nous aies guidés, et accorde-nous Ta miséricorde ; en vérité, Toi Seul es le Grand Donateur. » (Le Saint Coran, chapitre 3, verset 9)

رَبِّ هَبْ لِي مِنْ لَدُنْكَ ذُرِّيَّةً طَيِّبَةً إِنَّكَ سَمِيعُ الدُّعَاءِ

« Mon Seigneur, accorde-moi de Ta part une descendance pure ; assurément, tu es Celui Qui entend les prières. » (Le Saint Coran, chapitre 3, verset 39)

رَبَّنَا هَبْ لَنَا مِنْ أَزْوَاجِنَا وَذُرِّيَّاتِنَا قُرَّةَ أَعْيُنٍ وَاجْعَلْنَا لِلْمُتَّقِينَ إِمَامًا

« Notre Seigneur, accorde-nous de nos femmes et de nos enfants la joie de nos yeux, et fais de nous des leaders parmi ceux qui craignent Allah. » (Le Saint Coran, chapitre 25, verset 75)

رَبِّ أَوْزِعْنِي أَنْ أَشْكُرَ نِعْمَتَكَ الَّتِي أَنْعَمْتَ عَلَيَّ وَعَلَى وَالِدَيَّ وَأَنْ أَعْمَلَ صَالِحًا تَرْضَاهُ وَأَصْلِحْ لِي فِي ذُرِّيَّتِي إِنِّي تُبْتُ إِلَيْكَ وَإِنِّي مِنَ الْمُسْلِمِينَ

« Mon Seigneur, donne-moi la capacité d’être reconnaissant pour Ta grâce que Tu m’as accordée, ainsi qu’à mes parents, et de faire de telles bonnes œuvres qui Te plaisent. Et rends mes descendants pieux pour moi. Je me tourne certainement vers Toi avec repentir ; et, en vérité, je suis de ceux qui se soumettent à Toi. » (Le Saint Coran, chapitre 46, verset 16)

رَبِّ هَبْ لِي مِنَ الصَّالِحِينَ

« Mon Seigneur, accorde-moi un fils pieux. » (Le Saint Coran, chapitre 37, verset 101)

رَبِّ إِنِّي لِمَا أَنْزَلْتَ إِلَيَّ مِنْ خَيْرٍ فَقِيرٌ

« Mon Seigneur, en vérité j’ai besoin de tout bien que Tu veuilles bien faire descendre sur moi. » (Le Saint Coran, chapitre 28, verset 25)

رَبِّ أَوْزِعْنِي أَنْ أَشْكُرَ نِعْمَتَكَ الَّتِي أَنْعَمْتَ عَلَيَّ وَعَلَى وَالِدَيَّ

وَأَنْ أَعْمَلَ صَالِحًا تَرْضَاهُ وَأَدْخِلْنِي بِرَحْمَتِكَ فِي عِبَادِكَ الصَّالِحِينَ

« Mon Seigneur, accorde-moi la volonté et la capacité d’être reconnaissant envers Toi pour Ta grâce que tu m’as accordée ainsi qu’à mes parents et que je fasse de telles bonnes œuvres qui Te plaisent et par Ta miséricorde admets-moi parmi Tes serviteurs justes. » (Le Saint Coran, chapitre 27, verset 20)

رَبِّ أَعُوذُ بِكَ مِنْ هَمَزَاتِ الشَّيَاطِينِ- وَأَعُوذُ بِكَ رَبِّ أَنْ يَحْضُرُونِ

« Mon Seigneur, je cherche refuge en Toi contre les incitations des satans. Et je cherche refuge en Toi, ô mon Seigneur, pour qu’ils ne m’approchent pas. » (Le Saint Coran, chapitre 23, versets 98 et 99)

رَبِّ زِدْنِي عِلْمًا

« Mon Seigneur, augmente ma connaissance ! » (Le Saint Coran, chapitre 20, verset 115)

رَبِّ اشْرَحْ لِي صَدْرِي - وَيَسِّرْ لِي أَمْرِي - وَاحْلُلْ عُقْدَةً مِنْ لِسَانِي -يَفْقَهُوا قَوْلِي

« Mon Seigneur, ouvre mon cœur – et facilite pour moi ma tâche – et fais que je puisse m’exprimer facilement – afin qu’ils comprennent mon discours. » (Le Saint Coran, chapitre 20, versets 26-29)

رَبَّنَا آَتِنَا مِنْ لَدُنْكَ رَحْمَةً وَهَيِّئْ لَنَا مِنْ أَمْرِنَا رَشَدًا

« Notre Seigneur, accorde-nous de Ta part la miséricorde et fournis-nous les indications appropriées dans nos affaires. » (Le Saint Coran, chapitre 18, verset 11)

رَبِّ أَدْخِلْنِي مُدْخَلَ صِدْقٍ وَأَخْرِجْنِي مُخْرَجَ صِدْقٍ

وَاجْعَلْ لِي مِنْ لَدُنْكَ سُلْطَانًا نَصِيرًا

« Ô mon Seigneur, rends mon entrée une entrée empreinte de vérité et rends ma sortie une sortie empreinte de vérité. Et accorde-moi de Ta part un assistant puissant. » (Le Saint Coran, chapitre 17, verset 81)

رَبِّ ارْحَمْهُمَا كَمَا رَبَّيَانِي صَغِيرًا

« Mon Seigneur, aie pitié d’eux (mes parents) tout comme ils m’ont soigné durant mon enfance. » (Le Saint Coran, chapitre 17, verset 25)

رَبِّ هَبْ لِي حُكْمًا وَأَلْحِقْنِي بِالصَّالِحِينَ

وَاجْعَلْ لِي لِسَانَ صِدْقٍ فِي الْآَخِرِينَ - وَاجْعَلْنِي مِنْ وَرَثَةِ جَنَّةِ النَّعِيمِ

« Mon Seigneur, accorde-moi la sagesse et réunis-moi avec les justes – et accorde-moi une bonne et durable réputation pour la postérité – et fais de moi un des héritiers du Jardin de Félicité. » (Le Saint Coran, chapitre 26, versets 84-86)

رَبِّ إِنِّي ظَلَمْتُ نَفْسِي فَاغْفِرْ لِي

« Mon Seigneur, j’ai fait du tort à mon âme, pardonne-moi donc. » (Le Saint Coran, chapitre 28, verset 17)

رَبَّنَا أَتْمِمْ لَنَا نُورَنَا وَاغْفِرْ لَنَا إِنَّكَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

« Notre Seigneur, rends notre lumière parfaite pour nous et pardonne-nous ; assurément Tu as pouvoir sur toutes choses. » (Le Saint Coran, chapitre 66, verset 9)

رَبَّنَا آَمَنَّا فَاغْفِرْ لَنَا وَارْحَمْنَا وَأَنْتَ خَيْرُ الرَّاحِمِينَ

« Notre Seigneur, nous croyons, pardonne-nous donc nos péchés et fais-nous miséricorde car Tu es le Meilleur des miséricordieux. » (Le Saint Coran, chapitre 23, verset 110)

رَبَّنَا ظَلَمْنَا أَنْفُسَنَا وَإِنْ لَمْ تَغْفِرْ لَنَا وَتَرْحَمْنَا لَنَكُونَنَّ مِنَ الْخَاسِرِينَ

« Notre Seigneur, Nous avons agi injustement envers nous-mêmes ; et si Tu ne nous pardonnes pas, et si Tu ne nous fais pas miséricorde, nous serons assurément du nombre des perdants. » (Le Saint Coran, chapitre 7, verset 24)

رَبَّنَا لَا تَجْعَلْنَا مَعَ الْقَوْمِ الظَّالِمِينَ

« Notre Seigneur, ne nous mets pas avec les personnes malfaisantes. » (Le Saint Coran, chapitre 7, verset 48)

رَبِّ لَا تَذَرْنِي فَرْدًا وَأَنْتَ خَيْرُ الْوَارِثِينَ

« Mon Seigneur, ne me laisse pas seul sans enfant, et Tu es le Meilleur des héritiers. » (Le Saint Coran, chapitre 21, verset 90)

رَبِّ إِمَّا تُرِيَنِّي مَا يُوعَدُونَ  رَبِّ فَلَا تَجْعَلْنِي فِي الْقَوْمِ الظَّالِمِينَ

« Mon Seigneur, si Tu me montres ce dont ils sont menacés, alors, mon Seigneur, ne me place pas en compagnie des injustes. » (Le Saint Coran, chapitre 23, versets 94-95)

رَبَّنَا وَسِعْتَ كُلَّ شَيْءٍ رَحْمَةً وَعِلْمًا فَاغْفِرْ لِلَّذِينَ تَابُوا وَاتَّبَعُوا سَبِيلَكَ وَقِهِمْ عَذَابَ الْجَحِيمِ رَبَّنَا وَأَدْخِلْهُمْ جَنَّاتِ عَدْنٍ الَّتِي وَعَدْتَهُمْ وَمَنْ صَلَحَ مِنْ آَبَائِهِمْ وَأَزْوَاجِهِمْ وَذُرِّيَّاتِهِمْ إِنَّكَ أَنْتَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ  وَقِهِمُ السَّيِّئَاتِ وَمَنْ تَقِ السَّيِّئَاتِ يَوْمَئِذٍ فَقَدْ رَحِمْتَهُ وَذَلِكَ هُوَ الْفَوْزُ الْعَظِيمُ

« Notre Seigneur, Tu englobes toutes choses dans Ta miséricorde et Ta science. Alors, pardonne à ceux qui se repentent et suivent Ta voie ; et préserve-les du châtiment de l’Enfer. Et fais-les entrer, notre Seigneur, dans les Jardins d’Éternité que Tu leur as promis, ainsi que ceux d’entre leurs pères, leurs femmes et leurs enfants qui sont vertueux. Assurément, Tu es le Puissant, le Sage. Et préserve-les des maux ; et celui que Tu préserves des maux ce jour-là – à lui assurément, Tu auras accordé miséricorde. Et cela, en vérité, est le triomphe suprême. » (Le Saint Coran, chapitre 40, verset 8-10)

رَبَّنَا اغْفِرْ لَنَا وَلِإِخْوَانِنَا الَّذِينَ سَبَقُونَا بِالْإِيمَانِ

وَلَا تَجْعَلْ فِي قُلُوبِنَا غِلًّا لِلَّذِينَ آَمَنُوا رَبَّنَا إِنَّكَ رَءُوفٌ رَحِيمٌ

« Notre Seigneur, pardonne-nous et à nos frères qui nous ont devancés dans la foi, et ne laisse dans notre cœur aucune rancune contre ceux qui croient. Notre Seigneur ! En vérité, Tu es Compatissant, Miséricordieux. » (Le Saint Coran, chapitre 59, verset 11)

رَبِّ اغْفِرْ لِي وَلِوَالِدَيَّ وَلِمَنْ دَخَلَ بَيْتِيَ مُؤْمِنًا وَلِلْمُؤْمِنِينَ وَالْمُؤْمِنَاتِ وَلَا تَزِدِ الظَّالِمِينَ إِلَّا تَبَارًا

« Mon Seigneur ! Pardonne-moi et pardonne à mes parents, et à celui qui entre dans ma maison comme un croyant, et pardonne aux croyants et aux croyantes ; et ne fais croître les injustes que dans la perdition. » (Le Saint Coran, chapitre 71, verset 29)

رَبَّنَا وَآَتِنَا مَا وَعَدْتَنَا عَلَى رُسُلِكَ وَلَا تُخْزِنَا يَوْمَ الْقِيَامَةِ إِنَّكَ لَا تُخْلِفُ الْمِيعَادَ

« Notre Seigneur, accorde-nous ce que Tu nous as promis par l’intermédiaire de Tes Messagers; et ne nous couvre pas de honte au Jour de la Résurrection. Assurément, Tu ne manques pas à Ta promesse. » (Le Saint Coran, chapitre 3, verset 195)

أَنْتَ وَلِيُّنَا فَاغْفِرْ لَنَا وَارْحَمْنَا وَأَنْتَ خَيْرُ الْغَافِرِينَ

« Tu es notre Protecteur ; pardonne-nous donc et aie pitié de nous, car Tu es en vérité le Meilleur de ceux qui pardonnent. » (Le Saint Coran, chapitre 7, verset 156)

رَبَّنَا اصْرِفْ عَنَّا عَذَابَ جَهَنَّمَ إِنَّ عَذَابَهَا كَانَ غَرَامًا

« Notre Seigneur, détourne de nous le châtiment de l’Enfer ; car ce châtiment est vraiment un tourment affreux. » (Le Saint Coran, chapitre 25, verset 66)

رَبَّنَا إِنَّنَا آَمَنَّا فَاغْفِرْ لَنَا ذُنُوبَنَا وَقِنَا عَذَابَ النَّارِ

« Notre Seigneur, nous croyons vraiment en Toi ; pardonne-nous donc nos péchés et protège-nous du châtiment du Feu. » (Le Saint Coran, chapitre 3, verset 17)

رَبِّ اجْعَلْنِي مُقِيمَ الصَّلَاةِ وَمِنْ ذُرِّيَّتِي رَبَّنَا وَتَقَبَّلْ دُعَاءِ

رَبَّنَا اغْفِرْ لِي وَلِوَالِدَيَّ وَلِلْمُؤْمِنِينَ يَوْمَ يَقُومُ الْحِسَابُ

« Mon Seigneur rends-moi constant dans l’observance de la prière et mes enfants aussi. Notre Seigneur accepte ma prière. Notre Seigneur, pardonne-moi ainsi qu’à mes parents et aux croyants le jour où aura lieu le règlement de comptes. » (Le Saint Coran, chapitre 14, versets 41 et 42)

رَبِّ نَجِّنِي وَأَهْلِي مِمَّا يَعْمَلُونَ

« Mon Seigneur, sauve-moi ainsi que ma famille de ce qu’ils font. » (Le Saint Coran, chapitre 26, verset 170)

قَالَ رَبِّ إِنَّ قَوْمِي كَذَّبُونِ  فَافْتَحْ بَيْنِي وَبَيْنَهُمْ فَتْحًا وَنَجِّنِي وَمَنْ مَعِيَ مِنَ الْمُؤْمِنِينَ

« Mon Seigneur, mon peuple m’a traité de menteur. Juge donc d’une manière décisive entre moi et eux ; et sauve-moi et les croyants qui sont avec moi. » (Le Saint Coran, chapitre 26, versets 118-119)

رَبِّ انْصُرْنِي عَلَى الْقَوْمِ الْمُفْسِدِينَ

« Mon Seigneur, aide-moi contre le peuple qui crée le désordre. » (Le Saint Coran, chapitre 29, verset 31)

أَنِّي مَغْلُوبٌ فَانْتَصِرْ

Je suis accablé (Ô Seigneur), viens donc à mon secours. (Le Saint Coran, chapitre 54, verset 11)

رَبَّنَا لَا تُؤَاخِذْنَا إِنْ نَسِينَا أَوْ أَخْطَأْنَا

رَبَّنَا وَلَا تَحْمِلْ عَلَيْنَا إِصْرًا كَمَا حَمَلْتَهُ عَلَى الَّذِينَ مِنْ قَبْلِنَا

رَبَّنَا وَلَا تُحَمِّلْنَا مَا لَا طَاقَةَ لَنَا بِهِ وَاعْفُ عَنَّا وَاغْفِرْ لَنَا وَارْحَمْنَا

أَنْتَ مَوْلَانَا فَانْصُرْنَا عَلَى الْقَوْمِ الْكَافِرِينَ

« Notre Seigneur, ne nous châtie pas si nous oublions ou si nous tombons dans l’ erreur. Notre Seigneur, ne nous fais pas porter un fardeau comme celui que Tu as imposé à nos devanciers. Notre Seigneur, ne nous charge pas d’un fardeau qui dépasse nos forces; et absous-nous et pardonne-nous et aie pitié de nous. Tu es notre Maître ; accorde-nous donc la victoire sur le peuple mécréant. » (Le Saint Coran, chapitre 2, verset 287)

رَبَّنَا أَفْرِغْ عَلَيْنَا صَبْرًا وَثَبِّتْ أَقْدَامَنَا وَانْصُرْنَا عَلَى الْقَوْمِ الْكَافِرِينَ

« Notre Seigneur, verse sur nous la fermeté, affermis nos pas et aide-nous contre le peuple mécréant. » (Le Saint Coran, chapitre 2, verset 251)

رَبَّنَا اغْفِرْ لَنَا ذُنُوبَنَا وَإِسْرَافَنَا فِي أَمْرِنَا وَثَبِّتْ أَقْدَامَنَا وَانْصُرْنَا عَلَى الْقَوْمِ الْكَافِرِينَ

« Notre Seigneur, pardonne-nous nos erreurs et nos excès de conduite, affermis nos pas, et aide-nous contre le peuple mécréant. » (Le Saint Coran, chapitre 3, verset 148)

رَبَّنَا افْتَحْ بَيْنَنَا وَبَيْنَ قَوْمِنَا بِالْحَقِّ وَأَنْتَ خَيْرُ الْفَاتِحِينَ

« Notre Seigneur, décide donc entre nous et notre peuple par la vérité, et Tu es le Meilleur de ceux qui décident. » (Le Saint Coran, chapitre 7, verset 90)

رَبَّنَا لَا تَجْعَلْنَا فِتْنَةً لِلْقَوْمِ الظَّالِمِينَ وَنَجِّنَا بِرَحْمَتِكَ مِنَ الْقَوْمِ الْكَافِرِينَ

« Notre Seigneur, ne fais pas de nous une épreuve pour les injustes – et de par Ta Miséricorde délivre-nous de la tyrannie du peuple incroyant. » (Le Saint Coran, chapitre 10, versets 86 et 87)

رَبِّ انْصُرْنِي بِمَا كَذَّبُونِ

« Ô mon Seigneur, aide-moi, car ils m’ont traité de menteur. » (Le Saint Coran, chapitre 23, verset 27)

رَبِّ ابْنِ لِي عِنْدَكَ بَيْتًا فِي الْجَنَّةِ وَنَجِّنِي مِنْ فِرْعَوْنَ وَعَمَلِهِ وَنَجِّنِي مِنَ الْقَوْمِ الظَّالِمِينَ

« Mon Seigneur ! Bâtis pour moi une maison auprès de Toi dans le Jardin ; et délivre-moi de Pharaon et de ses œuvres, et délivre-moi du peuple injuste. » (Le Saint Coran, chapitre 66, verset 12)

Je vais à présent citer certaines prières mentionnées dans les Hadiths. Il y a celle-ci enseignée par le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) :

رَبِّ اغْفِرْ لِي خَطِيئَتِي وَجَهْلِي وَإِسْرَافِي فِي أَمْرِي كُلِّهِ وَمَا أَنْتَ أَعْلَمُ بِهِ مِنِّي اللَّهُمَّ اغْفِرْ لِي خَطَايَايَ وَعَمْدِي وَجَهْلِي وَهَزْلِي وَكُلُّ ذَلِكَ عِنْدِي اللَّهُمَّ اغْفِرْ لِي مَا قَدَّمْتُ وَمَا أَخَّرْتُ وَمَا أَسْرَرْتُ وَمَا أَعْلَنْتُ أَنْتَ الْمُقَدِّمُ وَأَنْتَ الْمُؤَخِّرُ وَأَنْتَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ. (صحيح البخاري، كتاب الدعوات)

« Ô Allah pardonne-moi mes péchés. Aide-moi dans mes affaires et protège-moi contre mon ignorance et mes excès. Protège-moi contre tout mal dont Tu possèdes une plus grande connaissance. Pardonne-moi mes erreurs commises sciemment ou inconsciemment ou en plaisantant. Pardonne-moi toutes les fautes que j’ai commises ou que je n’ai pas commises, que j’ai commises secrètement ou ouvertement. Tu es Celui Qui fait progresser et régresser ; Tu es le Tout-puissant. »

اللَّهُمَّ لَكَ أَسْلَمْتُ وَبِكَ آمَنْتُ وَعَلَيْكَ تَوَكَّلْتُ وَإِلَيْكَ أَنَبْتُ وَبِكَ خَاصَمْتُ وَإِلَيْكَ حَاكَمْتُ فَاغْفِرْ لِي مَا قَدَّمْتُ وَمَا أَخَّرْتُ وَمَا أَسْرَرْتُ وَمَا أَعْلَنْتُ أَنْتَ الْمُقَدِّمُ وَأَنْتَ الْمُؤَخِّرُ لَا إِلَهَ إِلَّا أَنْتَ أَوْ لا إِلَهَ غَيْرُكَ. (صحيح البخاري, كتاب الجمعة)

« Ô Allah ! Je me suis soumis à Toi et je crois en Toi ; je place ma confiance en Toi, je me tourne vers Toi, et j’argumente par Ton aide. Et j’attends Ton jugement. Pardonne-moi pour ce que j'ai commis et ce que je n'ai pas commis, pour ce que j'ai caché et ce que j'ai dévoilé. Tu es Celui qui fait progresser, Tu es Celui qui fait reculer. Il n'y a pas d'autre Dieu sauf toi. »

اللَّهُمَّ أَنْتَ رَبِّي لَا إِلَهَ إِلَّا أَنْتَ خَلَقْتَنِي وَأَنَا عَبْدُكَ وَأَنَا عَلَى عَهْدِكَ وَوَعْدِكَ مَا اسْتَطَعْتُ أَعُوذُ بِكَ مِنْ شَرِّ مَا صَنَعْتُ أَبُوءُ لَكَ بِنِعْمَتِكَ عَلَيَّ وَأَبُوءُ لَكَ بِذَنْبِي فَاغْفِرْ لِي فَإِنَّهُ لَا يَغْفِرُ الذُّنُوبَ إِلَّا أَنْتَ. (صحيح البخاري، كتاب الدعوات)

« Ô Allah ! Tu es mon Seigneur. Il n’y a pas d’autre Dieu hormis Toi. Tu m’as créé et je suis Ton serviteur. Je respecte [mon] engagement envers Toi et [ma] promesse envers Toi dans la mesure du possible. Je demande Ta protection contre le mal découlant de mes œuvres. Je reconnais les faveurs que Tu m’as accordées et j’admets les fautes que je commis. Pardonne-moi, car nul ne peut pardonner hormis Toi. »

اللَّهُمَّ إِنِّي أَعُوذُ بِكَ مِنْ قَلْبٍ لا يَخْشَعُ وَمِنْ دُعَاءٍ لا يُسْمَعُ وَمِنْ نَفْسٍ لا تَشْبَعُ وَمِنْ عِلْمٍ لا يَنْفَعُ أَعُوذُ بِكَ مِنْ هَؤُلَاءِ الأَرْبَعِ. (سنن الترمذي، كتاب الدعوات عن رسول الله)

« Ô Allah ! Protège-moi contre un cœur qui ne craint pas, contre une prière qui n’est pas exaucée, contre une âme qui n'est jamais rassasiée, et contre une connaissance qui n'est pas avantageuse. Je demande Ta protection contre ces quatre choses. »

يَا مُقَلِّبَ الْقُلُوبِ ثَبِّتْ قَلْبِي عَلَى دِينِكَ

« Ô Toi qui contrôles les cœurs, renforce le mien sur [la voie] de Ta religion. »

اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ الْهُدَى وَالتُّقَى وَالْعَفَافَ وَالْغِنَى

« Ô Allah ! Accorde-moi la direction, la Taqwa, la chasteté et le contentement. » 

اللَّهُمَّ إِنَّا نَجْعَلُكَ فِي نُحُورِهِمْ وَنَعُوذُ بِكَ مِنْ شُرُورِهِمْ

« Ô Allah ! Nous Te prenons comme bouclier contre leurs attaques frontales et nous cherchons refuge auprès de Toi contre leur malveillance ».

اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ حُبَّكَ وَحُبَّ مَنْ يُحِبُّكَ وَالْعَمَلَ الَّذِي يُبَلِّغُنِي حُبَّكَ اللَّهُمَّ اجْعَلْ حُبَّكَ أَحَبَّ إِلَيَّ مِنْ نَفْسِي وَأَهْلِي وَمِنْ الْمَاءِ الْبَارِدِ

« Ô Allah ! Je cherche Ton amour et l'amour de ceux qui T’aiment. Et laisse-moi agir de sorte que je puisse gagner Ton amour. Ô Allah ! Fais moi préférer Ton amour à toute chose : à moi-même, à mes biens, à ma famille et même à l'eau fraîche. »

Ibn ‘Abbas relate que le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) lui avait enseigné cette longue prière.

اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ رَحْمَةً مِنْ عِنْدِكَ تَهْدِي بِهَا قَلْبِي، وَتَجْمَعُ بِهَا أَمْرِي، وَتَلُمُّ بِهَا شَعَثِي، وَتُصْلِحُ بِهَا غَائِبِي، وَتَرْفَعُ بِهَا شَاهِدِي، وَتُزَكِّي بِهَا عَمَلِي، وَتُلْهِمُنِي بِهَا رُشْدِي، وَتَرُدُّ بِهَا أُلْفَتِي، وَتَعْصِمُنِي بِهَا مِنْ كُلِّ سُوءٍ. اللَّهُمَّ أَعْطِنِي إِيمَانًا وَيَقِينًا لَيْسَ بَعْدَهُ كُفْرٌ، وَرَحْمَةً أَنَالُ بِهَا شَرَفَ كَرَامَتِكَ فِي الدُّنْيَا وَالْآخِرَةِ. اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ الْفَوْزَ فِي الْعَطَاءِ وَنُزُلَ الشُّهَدَاءِ وَعَيْشَ السُّعَدَاءِ وَالنَّصْرَ عَلَى الْأَعْدَاءِ. اللَّهُمَّ إِنِّي أُنْزِلُ بِكَ حَاجَتِي، وَإِنْ قَصُرَ رَأْيِي وَضَعُفَ عَمَلِي، افْتَقَرْتُ إِلَى رَحْمَتِكَ، فَأَسْأَلُكَ يَا قَاضِيَ الْأُمُورِ وَيَا شَافِيَ الصُّدُورِ كَمَا تُجِيرُ بَيْنَ الْبُحُورِ أَنْ تُجِيرَنِي مِنْ عَذَابِ السَّعِيرِ وَمِنْ دَعْوَةِ الثُّبُورِ وَمِنْ فِتْنَةِ الْقُبُورِ. اللَّهُمَّ مَا قَصُرَ عَنْهُ رَأْيِي وَلَمْ تَبْلُغْهُ نِيَّتِي وَلَمْ تَبْلُغْهُ مَسْأَلَتِي مِنْ خَيْرٍ وَعَدْتَهُ أَحَدًا مِنْ خَلْقِكَ، أَوْ خَيْرٍ أَنْتَ مُعْطِيهِ أَحَدًا مِنْ عِبَادِكَ، فَإِنِّي أَرْغَبُ إِلَيْكَ فِيهِ وَأَسْأَلُكَهُ بِرَحْمَتِكَ رَبَّ الْعَالَمِينَ. اللَّهُمَّ ذَا الْحَبْلِ الشَّدِيدِ وَالْأَمْرِ الرَّشِيدِ أَسْأَلُكَ الْأَمْنَ يَوْمَ الْوَعِيد،ِ وَالْجَنَّةَ يَوْمَ الْخُلُودِ، مَعَ الْمُقَرَّبِينَ الشُّهُودِ الرُّكَّعِ السُّجُود،ِ الْمُوفِينَ بِالْعُهُودِ، إِنَّكَ رَحِيمٌ وَدُودٌ، وَأَنْتَ تَفْعَلُ مَا تُرِيدُ. اللَّهُمَّ اجْعَلْنَا هَادِينَ مُهْتَدِينَ غَيْرَ ضَالِّينَ وَلَا مُضِلِّينَ، سِلْمًا لِأَوْلِيَائِكَ، وَعَدُوًّا لِأَعْدَائِكَ، نُحِبُّ بِحُبِّكَ مَنْ أَحَبَّكَ، وَنُعَادِي بِعَدَاوَتِكَ مَنْ خَالَفَكَ. اللَّهُمَّ هَذَا الدُّعَاءُ وَعَلَيْكَ الْإِجَابَةُ، وَهَذَا الْجُهْدُ وَعَلَيْكَ التُّكْلَانُ. اللَّهُمَّ اجْعَلْ لِي نُورًا فِي قَلْبِي، وَنُورًا فِي قَبْرِي، وَنُورًا مِنْ بَيْنِ يَدَيَّ، وَنُورًا مِنْ خَلْفِي، وَنُورًا عَنْ يَمِينِي، وَنُورًا عَنْ شِمَالِي، وَنُورًا مِنْ فَوْقِي، وَنُورًا مِنْ تَحْتِي، وَنُورًا فِي سَمْعِي، وَنُورًا فِي بَصَرِي، وَنُورًا فِي شَعْرِي، وَنُورًا فِي بَشَرِي، وَنُورًا فِي لَحْمِي، وَنُورًا فِي دَمِي، وَنُورًا فِي عِظَامِي. اللَّهُمَّ أَعْظِمْ لِي نُورًا، وَأَعْطِنِي نُورًا، وَاجْعَلْ لِي نُورًا. سُبْحَانَ الَّذِي تَعَطَّفَ الْعِزَّ وَقَالَ بِه،ِ سُبْحَانَ الَّذِي لَبِسَ الْمَجْدَ وَتَكَرَّمَ بِهِ، سُبْحَانَ الَّذِي لَا يَنْبَغِي التَّسْبِيحُ إِلَّا لَهُ سُبْحَانَ ذِي الْفَضْلِ وَالنِّعَمِ سُبْحَانَ ذِي الْمَجْدِ وَالْكَرَمِ سُبْحَانَ ذِي الْجَلَالِ وَالْإِكْرَامِ.

« Ô Allah accorde-moi Ta miséricorde, grâce à laquelle Tu guides mon cœur, Tu parachèves mes œuvres et complètes celles qui sont imparfaites ; unis-moi avec mes bien-aimés qui se sont séparés de moi, exalte ceux qui sont miens, purifie mes œuvres, accorde-moi sagesse et direction, accorde-moi ce que j’aime, protège-moi du mal, accorde-moi une foi et une certitude qui banniront toute mécréance de mon cœur ; fais que je profite, par Ta grâce, de Ta munificence ici-bas et dans l’au-delà. Ô Allah ! accorde-moi le succès dans chacune de mes décisions. Accorde-moi la compagnie des martyrs, une vie en tant qu’un de Tes serviteurs obéissants, la victoire sur l’ennemi ainsi que Ton aide. Mon Maitre ! Je présente à Ton seuil mes requêtes ! Quoique mes pensées soient erronées et mes plans faibles, je dépends toujours de Ta grâce. Ô Toi l’Arbitre Suprême, Toi qui accordes sérénité aux cœurs, je T’implore de me protéger de la Géhenne à l’instar des voyageurs que Tu secours dans une mer démontée. Protège-moi de la perdition et des tribulations de la tombe. Mon Maitre ! Accorde-moi ce dont je ne possède moi-même aucun savoir, ce que je ne T’ai pas encore imploré, ce bien à propos duquel je n’ai émis aucun souhait mais que Tu as promis à un de Tes créatures, ô Maitre de l’Univers ; de par Ta grâce accorde-moi ce bien. Ô Allah ! Le plus fidèle des Amis ! Maitre de la direction et de la sagesse ! Je T’implore de m’accorder la paix le jour de la Résurrection. En cette ère éternelle accorde-moi le Paradis, la compagnie de Tes bien-aimés, de ceux qui s’inclinent et se prosternent devant Toi, de ceux qui respectent leur parole. Certainement. Tu es très miséricordieux et bienveillant. Tu fais ce que Tu veux. Fais que nous soyons des guides et non pas que nous nous égarions ou que nous égarions autrui ; que nous soyons les hérauts annonçant la paix à Tes bien-aimés et les signes de la guerre à Tes ennemis. Au nom de Ton amour, fais que nous aimions ceux qui T’aiment, que nous soyons, pour Ta cause, hostiles envers Tes ennemis. Ô Allah ! Ceci est notre humble supplique que Tu peux exaucer si Tu le souhaites. Ô Allah ! Cette prière est le fruit de tous nos efforts et de tous nos plans. Nous plaçons toute notre confiance en Toi. Ô Allah ! Illumine mon cœur. Éclaire ma tombe. Mets de la Lumière devant moi et derrière moi. Mets de la lumière à ma droite et à ma gauche. Illumine tout ce qui est au-dessus et illumine tout ce qui est au-dessous de moi. Eclaire mon ouïe et ma vue, mes cheveux et ma peau, ma chaire et mon sang, mon esprit et mes os. Ô Allah ! Fait naître en mon cœur la grandeur de Ta lumière et accorde-moi cette lumière. Fais que je sois lumière de la tête jusqu’aux pieds. Saint est Celui Qui préside sur l’univers, tout honoré. Saint est Celui Qui mérite à Lui seul toute louange. Saint Celui Qui accorde grâce et faveurs, l’Honoré, le Saint, le Pur, le Glorieux et le Majestueux. »

Le Messie Promis (a.s.) avait envoyé en écrit une prière à un de ses compagnons. Elle est en arabe ; et il avait conseillé cette supplication à Chaudhry Roustam.  

يا من هو أحبَّ من كل محبوب اغفر لي ذنوبي وأدخلني في عبادك المخلصين.

« Ô Toi Qui aimes plus que tout autre bien-aimé, pardonne-moi, aie-pitié de moi et fais que je sois parmi Tes serviteurs sincères. Nous sommes Tes serviteurs pécheurs, et esclaves de notre âme ; pardonne-nous et protège-nous des tribulations de l'au-delà. »

Le Messie Promis (a.s.) a conseillé cette prière au premier Calife : « Ô Mon Bien-Aimé ! Ô Mon Seigneur ! Je ne suis qu’un serviteur incapable, pécheur et négligent. Tu m’as vu commettre transgression après transgression, mais Tu m’as accordé faveur après faveur. J’ai commis péché après péché, et tu m’as accordé grâce après grâce et Tu as toujours couvert mes manquements et Tu m’as accordé d’innombrables récompenses. Aie pitié de moi qui suis indigne et pécheur. Pardonne-moi mon audace et mon ingratitude. Allège ma souffrance car Tu es le seul soutien. »

Le Messie Promis (a.s.) a enseigné cette prière afin l’on s’immole en la personne de Dieu : « Ô Seigneur de l’Univers ! Je ne pourrai Te remercier de Tes faveurs. Tu es très gracieux, miséricordieux. Tu m’as accordé d’innombrables faveurs afin que je ne sois pas détruit. Insuffle Ton amour sincère dans mon cœur afin que je mérite de vivre. Couvre mes faiblesses. Fais que j'accomplisse des œuvres qui Te plaisent. Je demande Ta protection contre Ta colère. Aie pitié de moi ! Aie pitié de moi ! Aie pitié de moi ! Protège-moi des malheurs de ce monde et de l’au-delà ; car toute grâce se trouve entre Tes mains. » Amine.

Nous devons aussi prier pour le monde musulman, pour qu’Allah y fasse naître l’unité ; qu’Il unisse les cœurs qui sont désunis, qu’Il mette fin à toute hostilité mutuelle entre les musulmans. L’ennemi est en train de profiter de cette situation. Qu’Allah arrête leurs mains et qu’ils soient incapables de nuire à l’islam.

Qu’Allah accorde le contentement à tous les ahmadis hommes et femmes ; qu’Il les protège de tout mal, qu’Il leur accorde la persévérance, qu’Il fasse qu’ils soient toujours attachés à l’administration de la Jama’at et au Califat ; et que l’administration de la Jama’at puisse respecter ses devoirs envers les membres. Que les titulaires de postes comprennent leur responsabilité. Que les Waqifin-e-Zindagi (ceux ayant dédié leur vie au service de la foi) puissent servir la religion avec sincérité.

Qu’Allah nous protège des complots et des méfaits du Dajjal (l’Antéchrist) ; qu’Il arrête la main de ceux qui souhaitent affaiblir les musulmans et que ces derniers soient à l’abri de leurs méfaits. Le monde entier – et pas seulement les pays musulmans – pourra être en grand danger en raison de [ces méchants.] Qu’Allah en protège le monde entier.

Qu’Allah exalte le statut des martyrs ahmadis ; qu’Il soit le protecteur de leurs proches. Qu’Il fasse que les ahmadis emprisonnés pour Sa cause soient libérés dans les plus brefs délais. Qu’Allah enlève les difficultés de ceux qui en sont accablés. Qu’Il accorde la guérison aux malades. Qu’Il éloigne les difficultés de ceux qui sont victimes de [persécution] politique ou religieuse. Les ahmadis en sont les cibles dans différents pays : qu’Il enlève leurs difficultés et qu’Il arrête la main des ennemis.

Il y a peu de derviches qui sont toujours vivants à Qadian : priez pour eux aussi. Certains habitants de Qadian sont en difficulté, à l'instar de ceux du Pakistan et en particulier les habitants de Rabwah. Le gouvernement [pakistanais] est en train de leur rendre la vie de plus en plus difficile au Pakistan. Qu’Allah libère les ahmadis de ces infâmes et qu’Il améliore leur situation !

Les ahmadis sont aussi persécutés dans les régions à majorité musulmane en Inde. Qu’Il arrête la main de ces persécuteurs. De même, en Indonésie, à chaque fois que l’occasion se présente, les gens perfides persécutent les ahmadis. Quelques jours de cela, ils ont expulsé de leurs maisons les membres d’une toute petite Jama'at. Ils n’ont plus de domicile. Qu’Allah leur accorde Sa protection contre la méchanceté de l’ennemi.

Il y a les violentes attaques contre le Yémen. En Irak et en Syrie, les musulmans sont en train de s’entre-tuer en raison de rivalités sectaires et tribales. Qu’Allah accorde le discernement à ces musulmans et qu’Il leur accorde la possibilité de suivre les véritables enseignements du Prophète qu’ils ont accepté. Qu’Il leur accorde la possibilité d’accepter le Messie et Mahdi qu’Il a suscité à cette époque, afin qu’ils s'écartent du mauvais chemin et qu’ils soient en sécurité ici-bas et dans l'au-delà.

De même, qu’Allah bénissent les biens et les personnes de ceux qui ont participé dans les différents fonds financiers. De même qu’Il récompense nos travailleurs ainsi que les employés et les benevoles de la MTA, qui est un très grand moyen de diffuser le message de l’islam et de l’Ahmadiyya. Qu’Il fasse qu’ils puissent servir encore davantage. La MTA Afrique joue un role exceptionnel dans le domaine du Tabligh. Les [Africains] sont à pied d’œuvre dans ce domaine. Qu’Allah bénisse leur savoir et leur connaissance de Dieu ; qu’ils puissent présenter de meilleures émissions afin de transmettre à leurs peuples et au monde entier le message véritable de l’islam.


(Le site www.islam-ahmadiyya.org prend l’entière responsabilité de la publication du texte de ce sermon)