Salat-Ul-Witr et Dua Qunut (Qounout)

Witr veut littéralement dire impair. Il y a trois Rak’at dans cette prière. Elle est faite après la prière de `Isha. Il est préférable de réciter la sourate Al-A’la, la sourate Al-Kafirun et la sourate Al-Ikhlas respectivement dans ces Rak’at. Toutefois, ceci n’est pas obligatoire. N’importe quelle sourate ou versets du Saint Coran peuvent être récités. Dans la troisième Rak’ah de Witr, après avoir fait le Ruk’u, l’on récite le Du’a-ul-Qunut comme suit:

ٱللّهُمَّ إِنَّا نَسْتَعِيْنُكَ وَنَسْتَغْفِرُكَ وَنُؤْمِنُ بِكَ وَنَتَوَكَّلُ

عَلَيْكَ وَنُثْنِي عَلَيْكَ ٱلْـخَيْرَ وَنَشْكُرُكَ وَلاَ نَكْفُرُكَ

وَنَخْلَعُ وَنَتْرُكُ مَنْ يَفْجُرُكَ

ٱللّهُمَّ إِيَّاكَ نَعْبُدُ وَلَكَ نُصَلِّي وَنَسْجُدُ

وَإِلَيْكَ نَسْعَى وَنَحْفِدُ وَنَرْجُوا رَحْمَتَكَ

وَنَخْشَى عَذَابَكَ إِنَّ عَذَابَكَ بِالْكُفَّارِ مُلْحِقٌ

Translittération:

Al-lahum-ma in-na nasta’inuka wa nastaghfiruka wa nu´minu bika wa natawak-kalu `aleïka wa nuthni `aleïkal khair. Wa nashkuruka wa la nakfuruka wa nakhla’u wa natruku man-yafjuruk. Al-lahum-ma iy-yaka na’budu wa laka nusal-li wa nasjudu wa ileïka nas’a wa nahfidu wa narju rahmataka wa nakh-sha `adhabaka in-na `adhabaka bil kuf-fari mulhiq

Traduction:

O Allah, nous implorons Ton aide, et nous cherchons Ton pardon, et nous croyons en Toi, et nous nous fions à Toi, et nous faisons Tes éloges de la meilleure façon. Et nous Te remercions, et nous ne Te renions pas, et nous rejetons et abandonnons celui qui Te désobéit. O Allah, c’est Toi seul que nous adorons et nous Te prions, et nous nous prosternons (devant Toi), et c’est vers Toi que nous avançons et que nous nous empressons, et nous implorons Ta miséricorde, et nous craignons Ton châtiment, car Ton châtiment frappe certainement les mécréants.

(Une version proche est mentionnée dans Marasil Abi Dawud, Bab Ma ja´a man nama `anis-Salah. Une autreversion du Du’a-ul-Qunut est rapportée par Al-Hasan ibn `Ali, Sunan Abi Dawud, Kitab As-Salah)