La douche (Al-Ghusl, grandes ablutions) avant la prière pour les hommes et les femmes

Se doucher est toujours encouragé et promu dans l’Islam. L’Islam non seulement exhorte à la propreté de l’âme mais aussi à celle du corps. Dans quelques situations, toutefois, la douche est une condition essentielle à remplir avant de faire la Salat. Voici ces situations où les ablutions seules ne sont pas suffisantes pour purifier le corps:

Pour les femmes

  • Après chaque menstruation, quand la perte de sang s’est complètement arrêté.
  • Après l’accouchement, lorsque la perte de sang a définitivement cessé.

Note: Durant ces périodes de saignement, les femmes n’ont pas à faire la Salat.

Pour les hommes et les femmes

  • Après l’éjaculation ou l’orgasme, qui résultent de relations conjugales ou pour d’autres raisons. La même chose s’applique aux décharges durant la nuit.
  • Après des contacts sexuels entre l’homme et la femme, même sans éjaculation, et quelle qu’en soit la brièveté.
  • Toutes les personnes qui se convertissent à l’Islam doivent prendre une douche et ainsi prendre un nouveau départ dans leur vie en tant que Musulman.

Situations supplémentaires où une douche est essentielle

On doit faire prendre un bain à tout nouveau-né. De même, le corps d’un mort doit être lavé avant la prière de Janazah. Toutefois, une exception est faite pour les martyrs ou encore ceux qui sont tués durant la guerre ou qui sont abattus de quelque manière que ce soit.

A part les occasions où la douche est nécessaire, prendre une douche les vendredis, le jour de la célébration de l’Aïd et avant d’entreprendre le Hajj est une chose fortement souhaitée par le Saint Prophète, que la paix et les bénédictions d’Allah soient avec lui.

Il est intéressant de noter que le Saint Fondateur de l’Islam avait l’habitude de prendre un bain comme suit: Il commencerait son bain en faisant le Wudu´ (les ablutions) jusqu’au lavage des pieds. Ensuite il laverait le côté droit du corps trois fois, puis le côté gauche, trois fois. Il se lavait si méticuleusement que chaque pore de son corps était tout à fait propre.

Dans chacune des conditions où la douche devient obligatoire, l’on ne peut faire la prière, entrer dans une mosquée ou réciter le Coran sans se laver complètement. Une exception est faite pour les femmes durant leurs périodes en ce qui concernent la récitation du Coran. Elles peuvent lire le Saint Coran mais il leur est conseillé de ne pas le toucher avec leurs mains, par mesure de respect.