Condoléances et deuil en Islam

Les condoléances sont faites aux proches du défunt. Il est louable que les voisins ou les proches de la famille endeuillée fournissent des repas à la famille du défunt, pour au moins une journée.

Il faut à tout prix éviter de tomber dans la superstition. La période de condoléances et de deuil peut être maintenue pendant trois jours, après quoi la vie doit reprendre son cours normal. Toutefois la période de deuil pour la veuve est de quatre mois et dix jours. D’après le Saint Coran, cette période est nécessaire pour rééquilibrer ses côtés psychique et émotionnel. D’habitude, les femmes ressentent un plus grand stress que les hommes dans de pareilles situations. Par ailleurs, les femmes ont besoin d’être protégées de ceux qui pourraient exploiter leur faiblesse en sympathisant avec elles à un moment où elles sont vulnérables. Durant cette période, la veuve ne devrait pas sortir de chez elle sauf dans des cas de besoins exceptionnels. Dans le cas où la femme est la seule à pourvoir aux besoins de la famille et doit remplir ses obligations de travail, il lui est permis de poursuivre ces activités à condition qu’elle ne fréquente pas des gens en dehors du travail.

Elle peut aussi s’abstenir de mettre du maquillage ou du parfum, de s’habiller pour les fêtes et d’y prendre part. Cette période doit être passée dans le souvenir d’Allah, en faisant preuve de patience et de gratitude envers son Créateur.