Comment faire la prière Janazah, la prière funéraire en Islam

La prière funéraire est effectuée à l’extérieur ou dans un lieu réservé spécialement pour cela. Ceux présents pour le service funéraire se mettent en rangées derrière l’Imam. Le nombre de rangées doit être impair. L’Imam se situe au centre, devant la première rangée, face au corps du défunt. Le corps doit être positionné en sorte que la partie droite soit face à la Ka’abah.

L’Imam commence la prière en disant Al-lahu Akbar à voix haute et les fidèles font de même à voix basse. L’Imam récite en silence le Thana´ et la sourate Al-Fatihah. Puis il dit Al-lahu Akbar sans lever ses mains, les fidèles faisant de même mais toujours en silence. Ensuite toute la congrégation récite le Darud en silence. Ensuite, l’Imam dit Al-lahu Akbar une troisième fois et récite (toujours en silence) la prière pour les personnes défuntes donnée ci-dessous. L’Imam dit Al-lahu Akbar pour la quatrième fois et termine en disant As-salamu `aleïkum wa rahmatul-lâh deux fois (une fois en tournant la tête vers la droite et une fois vers la gauche). Les fidèles font de même, en silence.

Il n’y ni Ruk’u ni prosternation dans la prière funéraire. La prière funéraire peut aussi être faite in absentia, c’est à dire, en l’absence du corps, spécialement pour des personnes éminentes ou quand peu de Musulmans ont participé pour la prière funéraire initiale. Faire la prière funéraire d’un Musulman est obligatoire pour tous les croyants et est appelé Fard-ul-Kifayah. Par conséquent, si seulement quelques Musulmans ont accompli la prière funéraire il est considéré qu’ils l’ont effectuée au nom de toute la communauté musulmane. Le reste de la communauté est dès lors acquittée de l’obligation de participer à la prière funéraire.

Si le défunt est un adulte, homme ou femme, la prière suivante est dite:

ٱللّهُمَّ ٱغْفِرْ لِحَيِّنَا وَمَيِّتِنَا وَشَاهِدِنَا وَغَائِبِنَا

وَصَغِيرِنَا وَكَبِيرِنَا وَذَكَرِنَا وَأُنْثَانَا

ٱللّهُمَّ مَنْ أَحْيَيْتَهُ مِنَّا فَأَحْيِهِ عَلَى ٱلْإِسْلاَمِ

وَمَنْ تَوَفَّيْتَهُ مِنَّا فَتَوَفَّهُ عَلَى ٱلْإِيمَانِ

ٱللّهُمَّ تَحْرِمْنَا أَجْرَهُ وَ تُضِلَّنَا بَعْدَهُ

Translittération:

Al-lahum-maghfir li hay-yina wa may-yitina wa shahidina wa gha-ibina wa saghirina wa kabirina wa dhakarina wa unthana. Al-lahum-ma man ahyeïtahu min-na fa ahyihi `alal islami wa man tawaf-feïtahu min-na fa tawaf-fahu `alal iman. Al-lahum-ma la tahrimna ajrahu wa la tudil-lana ba’dah.

Traduction: O Allah! pardonne nos vivants et nos morts et ceux d’entre nous qui sont présents et ceux d’entre nous qui sont absents et nos petits et nos vieux, et nos hommes et nos femmes. O Allah! celui que Tu fais vivre parmi nous, fais-le vivre dans l’Islam, et celui à qui Tu donnes la mort parmi nous, fais-le mourir dans la foi. O Allah! ne nous prive pas de sa récompense et ne nous laisse pas nous égarer après lui. (Sunan Ibn Majah, Kitab Ma ja-a fil Jana-iz). Dans le même livre il existe une autre version qui mentionne `wa la taftin-na ba’dah’