Comment laver le mort en Islam

Le corps doit être lavé de la manière suivante:

De l’eau fraîche ou tiède est utilisée pour laver le corps par trois fois. La pratique du Saint Prophète, que la paix et les bénédictions d’Allah soient avec lui, était de mettre quelques feuilles de jujubier dans l’eau pour laver le corps. En premier lieu, les parties du corps qui sont normalement purifiées durant le Wudu´ doivent être lavées. Cela dit, il n’est pas nécessaire d’introduire de l’eau dans la bouche ou le nez, ou encore de laver les pieds. Ensuite, le corps est lavé, d’abord du côté droit, puis du côté gauche. Les parties intimes doivent être recouvertes. Seuls les hommes peuvent laver un homme, et les femmes une femme. Pour terminer, le corps est enveloppé dans un suaire normalement fait de drap blanc de qualité ordinaire.

Le suaire de l’homme consiste en trois pièces; une pièce pour la partie supérieure du corps, une pièce pour la partie inférieure, et un large drap pour envelopper tout le corps. Pour la femme, deux draps additionnels sont utilisés; l’un pour la tête et l’autre pour la poitrine. L’Islam nous enseigne que l’enterrement doit être fait dans la plus grande simplicité. (Notez bien que dans le cas d’un martyr, il n’y a pas besoin qu’on le lave ou qu’on l’enveloppe dans un suaire. Il doit être enterré dans les habits qu’il portait au moment du décès.)

Après l’avoir lavé et enveloppé, le corps doit être transporté sur les épaules jusqu’au lieu où la prière funéraire va être dite.