Salat-ul-Janazah - les prières funéraires

Quand il semble qu’une personne approche du moment de la mort, la récitation de la sourate Ya Sin, le trente-sixième chapitre du Saint Coran, est recommandée. La raison pour ce choix est que les sujets traités dans cette sourate sont de nature à atténuer la souffrance de la personne concernée et à lui donner un réconfort spirituel. L’on devrait aussi réciter, d’une voix basse mais audible, le Takbir et la Kalimat-ush-Shahadah près de la personne mourante. Une fois que la personne est décédée, ceux qui sont présents ainsi que tous ceux qui reçoivent la nouvelle du décès plus tard, doivent réciter:

إِنَّا لِلَّهِ وَإِنَّا إِلَيْهِ رَاجِعُونَ

Translittération : In-na lil-lahi wa in-na ileïhi raji’ûn

Traduction : En vérité, nous appartenons à Allah, et c’est vers Lui que nous retournons.

Les yeux du défunt doivent être fermées avec la main et il faut attacher un tissu à la tête qui passe sous le menton pour garder la bouche fermée. Au lieu de se lamenter, les gens doivent rester calmes et patients et prendre les dispositifs nécessaires pour l’enterrement.