Les Wajibat de la Salat

Les Wajibat, ou les parties essentielles ou nécessaires de la prière, constituent la seconde catégorie. Ce sont là les parties dont l’omission intentionnelle invalideront la prière. Si l’on les oublie pour ensuite s’en souvenir, l’oubli peut être expié en faisant les deux prosternations de l’oubli à la fin de la prière. Comme les Sujud-us-Sahw sont jugées suffisantes pour rectifier l’erreur, la partie manquée n’est pas remplacée. Les Wajibat de la prière sont les suivantes:

  1. La récitation d’une portion du Saint Coran après la récitation de la sourate Al-Fatihah dans les deux premières Rak’at de la prière Fard et de toutes les prières Sunnah et Nawafil.
  2. Se tenir debout après le Ruk’u, le terme technique étant la Qawmah. Remarque: le Qiyam est une partie Fard (obligatoire) tandis que la Qawmah est Wajib, c’est-à-dire essentielle ou nécessaire.
  3. La Jilsah, la position assise entre les deux prosternations.
  4. La brève position assise après avoir complété les deux premières Rak’at (à distinguer de la Qa’dah finale).
  5. Réciter le Tashah-hud dans la position de Qa’dah.
  6. La récitation audible par l’Imam de la sourate Al-Fatihah et d’une portion du Saint Coran dans les deux premières Rak’at des prières de Fajr, Maghrib, `Isha, Jumu’ah et ’Aïd, et leur récitation silencieuse dans les prières de Dhuhr et de `Asr.
  7. Le Tartib: effectuer les diverses parties Fard et Wajib de la Salat dans l’ordre approprié.
  8. Le Ta’dil: effectuer toutes les parties de la prière avec dignité et respect. La Salat doit être faite avec une complète concentration et sans hâte.
  9. Tourner son visage vers la droite et ensuite vers la gauche en disant As-salamu `aleïkum wa rahmatul-lah pour marquer la fin de la prière.
  10. L’Imam doit dire le Takbir-ut-Tahrim à haute voix.