Règles à respecter concernant la prière (Salat)

D’après un Hadith du Saint Prophète, que la paix et les bénédictions d’Allah soient avec lui, les fidèles dans le premier rang ont plus de mérite que ceux dans les derniers rangs. La raison est que les gens qui viennent en avance pensent à Allah le Tout-Puissant pendant qu’ils attendent que la prière commence. Naturellement, donc, ils sont en communion avec Allah pour plus de temps comparés aux gens qui sont venus plus tard. Le Saint Prophète, que la paix et les bénédictions d’Allah soient avec lui, a aussi prescrit qu’un nouveau rang ne devrait pas être formé si le dernier n’a pas encore été complètement rempli. Il est clair que ceux qui viennent en avance et qui occupent le premier rang, passant ainsi plus de temps à méditer sur Dieu le Très-Haut, seront plus récompensés que ceux qui sont venus juste à temps, quand le Takbir est récité, ou même plus tard. Ceux-là sont les gens qui devront occuper les autres rangs.

Si la prière a déjà commencé, le retardataire doit se joindre à la congrégation là où il la trouve. Par exemple, s’ils sont dans la position debout, le retardataire doit commencer sa prière debout, mais s’ils sont prosternés, il doit se joindre à la congrégation en se prosternant lui aussi.

Quand l’Imam termine la prière de congrégation en disant la salutation, As-salamu `aleïkum wa rahmatul-lah, le retardataire attendra que l’Imam ait fini de se tourner vers la droite, puis vers la gauche (sans que le retardataire ne fasse ces gestes) et devra retourner à la position de Qiyam pour compléter individuellement la Rak’ah ou les Rak’at manquées.

La Salat est constituée d’unités, chaque unité étant appelée une Rak’ah. Il y a des prières de deux et de quatre

Rak’at dans le Fard de la prière obligatoire. Chaque unité, ou Rak’ah, consiste en parties essentielles, qui sont :

  1. La position debout, les bras croisés, appelée Qiyam.
  2. La position courbée, les mains sur les genoux, appelée Ruk’u.
  3. La position debout, les mains sur les côtés, appelée Qawmah.
  4. La position de prosternation, appelée Sajdah. Il y a deux prosternations dans une Rak’ah.
  5. Jilsah: la position assise entre deux prosternations.
  6. Qa’dah: la position assise après les deux prosternations.