Présentation de l'ouvrage

Le Messie Promis envoyé par Dieu pour le salut de l’humanité, à cette époque de matérialisme et d’injustice, a été non seulement rejeté mais tourmenté par le monde. Des complots ont été ourdis pour son assassinat. On l’a traité en outre de mécréant. Cependant, Dieu n’a pas voulu laisser son messager sans attestation – Il a fait en sorte que ciel et terre deviennent témoins de sa véracité : le ciel, par les éclipses lunaire et solaire, telles que prédites 1300 ans auparavant par le Prophète Muhammad (que la paix soit sur lui) durant le mois du Ramadan ; et la terre, par la peste. Le présent ouvrage offre le moyen d’échapper à ce fléau.

Avant-propos de l'ouvrage

Le message que j’adresse à mes compatriotes bien-aimés par l’intermédiaire de cet imprimé est de nature à susciter une réaction immédiate sous forme d’invectives et de discours blessants à l’égard de mon présent acte de sympathie ; cette réaction pourrait être menée par les mawlawis de l’Islam, les prêtres chrétiens, et les pandits hindous conformément à l’expérience des prophètes du passé – que la paix soit sur eux – ; et cela, je l’ai bien anticipé.

Mais je donne la priorité à la sympathie envers la race humaine en faisant fi des peines qui me seront causées par les mauvaises langues, car, après tout, il se peut fort bien que puissent naître parmi ceux qui me lancent ces milliers d’injures certains qui au moment où le feu pleuvra du ciel – et il est prévu qu’une telle pluie s’abatte avec davantage de force durant l’hiver prochain – se mettront à lire attentivement cet imprimé et ne se précipiteront pas de censurer le conseiller bienveillant que je suis ; et il se peut qu’ils adoptent la prescription de ce conseiller. D’autant que pour ce geste de bienveillance, aucune rémunération, aucun salaire n’ont été demandés en contrepartie ; c’est en toute sincérité et avec une intention pure que cette méthode a été offerte dans le but de sauver des vies humaines, une méthode saine qui a déjà fait ses preuves.

Or, pour se guérir des maladies, les gens ont recours à l’urine de certains animaux et à toutes sortes de choses infectes ; pourquoi alors devraient-ils rechigner à essayer cette prescription pure qui est de nature à épargner leur vie ? Même s’ils décidaient de ne pas l’appliquer, ils pourraient tout au moins savoir, en cette période de confrontation, laquelle parmi toutes les religions s’avère être celle qui intercède en faveur des gens et qui a la noble capacité de pouvoir les sauver.

Or, un sauveur avéré est désiré par tout un chacun et aimé de tous. Eh bien, cela ne fait aucun doute que le jour est venu d’établir l’identité du sauveur véritable. Nous savons que le Messie, fils de Marie, était un homme juste, bien meilleur que la plupart de gens de son époque . Dieu sait mieux. Par contre, il n’était pas le sauveur véritable. Dire qu’il était le sauveur véritable est une atteinte à sa personne. Le vrai sauveur dont on pourra toujours manger les fruits du salut, jusqu’au Jour Dernier, est celui né sur la terre du Hedjaz qui était venu pour le salut du monde entier et de toute époque, et qui est maintenant réapparu, cette fois de façon réflective. Que Dieu nourrisse la terre entière de ses bénédictions ! Amen.

Humblement vôtre,

Mirza Ghulam Ahmad de Qadian