Ceci est la traduction française de deux discours prononcés en l’an 2007 par Sa Sainteté le cinquième calife du Messie Promis (a.s), Hadrat Mirza Masroor Ahmad, étant une exposition détaillée des prières proposées par le premier centenaire du califat (1908-2008) et des conseils importants y relatifs pour les membres de la Jama’at Islamique Ahmadiyya.

cent_ans_de_faveurs_cover

Téléchargez la version
PDF du livre

Dires du Messie Promis :

« Dieu ne désire point que le jardin de Sa religion, arrosé du sang des justes, soit jamais ruiné. Il ne veut aucunement que l’Islam soit réduit, à l’instar des religions des autres nations, à une collection de légendes anciennes, dans laquelle aucune bénédiction n’existe plus. C’est ainsi qu’Il envoie de la lumière de Sa part, au moment où la victoire des ténèbres est au zénith. Car, après une nuit d’un noir absolu, n’espère-t-on pas voir naître la nouvelle lune ? » (Izalah-i-Auham, Ruhani Khaza'in, vol. 3, pp. 104-105, édition de Londres)

« […] en dépit des accusations d’hérésie portées [contre moi] par des milliers de Maulvis (imams) de l’Inde et [notamment] du Pendjab, qui m’ont traité de Dajjal (Antéchrist) et de Kafir (mécréant), Dieu vous a donné la chance de vous joindre à notre mouvement. » (Malfuzat, vol.5, p. 374-375, édition 2003 imprimée en Inde)

La fin du djihad armé

Voyez comment Allah, le Très-Haut, a innocenté le Messie Promis(as) dans l’affaire [du djihad]. Les dirigeants, les religieux et les intellectuels des pays musulmans ont fini par réitérer la définition du djihad qu’en avait faite le Messie Promis(as). Voici ce que le Messie Promis(as) a écrit à ce sujet : « Voyez donc que je vous ai apporté un commandement qui est : Le djihad armé est terminé. Mais le djihad qui consiste à se purifier l’âme est toujours en vigueur. Cette déclaration, je ne la fais pas de mon propre chef ; c’est la volonté de Dieu…J’ordonne donc à ceux qui se sont joints à mon armée d’abandonner de telles pensées. Purifiez-vous le cœur, faites croître votre miséricorde humaine, et sympathisez avec les souffrants. Encouragez la réconciliation [entre les gens] sur la terre, car ainsi leur religion pourra s’épanouir davantage. » (Government Angrezi aur Jihad, Ruhani Khaza'in, vol. 17, p. 15)

Cette annonce attira sur lui une série continue de fatwas d’hérésie, l’accusant d’être l’agent des Britanniques. Mais que se passe-t-il aujourd’hui ? Comme je l’avais dit tout à l’heure, beaucoup de dirigeants et d’érudits religieux disent des choses sur le djihad que le Messie Promis(as) avait énoncées, tel que le prouvent des dizaines d’articles parus dans les médias. Ce sont là des preuves – dans le cadre de la prédication du message de l’Islam – que la façon que le Messie Promis(as) s’y prenait était la bonne ; c’est la méthode qui concorde avec les enseignements de l’Islam, et celle qui est adoptée par les autres aujourd’hui...