« Invitation à l’Ahmadiyya » fut publié pour la première en ourdou en 1926 sous le titre « Dawat-Ul-Amir ». L’ouvrage fut traduit en persan pour être présenté à Amanullah Khan, le roi d’Afghanistan. Deux ans avant la publication de l’ouvrage, Amanullah Khan avait donné l’ordre de lapider trois ahmadis afghans en raison de leurs croyances. Dans cette série d’articles nous allons présenter des extraits de cet ouvrage dans lequel l’auteur, Hadrat Mirza Bashir Ud Din Mahmoud Ahmad, explique en détail les croyances et le but de la Communauté Ahmadiyya en Islam à la lumière des préceptes du Saint Coran et des Traditions du Saint Prophète Muhammad (saw).

Le témoignage du Saint Prophète Muhammad (saw)

Le premier argument que l’on peut présenter est que l’époque actuelle exige la venue d’un réformateur. Puisque personne d’autre n’a prétendu avoir été choisi par Dieu pour cette mission, nous sommes dans l’obligation d’examiner la déclaration de Hadrat Mirza Ghulam Ahmad (as).

Toutefois le fondateur de la communauté musulmane Ahmadiyya ne s’est pas présenté comme un simple réformateur ; il s’est dit être le Réformateur divin promis aux musulmans depuis des siècles, le Messie et le Mahdi des prophéties anciennes. Et pour soutenir cette déclaration, nous allons maintenant présenter le témoignage du Saint Prophète de l’Islam (s.a.w), guide de l’humanité et choisi de Dieu ; témoignage le plus grand s’il en est.