La doctrine du christianisme a acquis sa présente forme à travers un processus de changement qui s’est déroulé sur presque toute son histoire. Plutôt que de s’aventurer dans un débat sans fin sur le cours de ce processus évolutif, l’auteur a principalement choisi d’examiner les croyances chrétiennes avec l’aide de la logique et de la raison. Entre autres, les sujets de la « filiation » de Jésus-Christ, de la Rédemption, de la Trinité et du second avènement du Messie ont été discutés en détail dans ce livre.

hadrat khalifatul massih rabe

Téléchargez la version
PDF du livre

L’importance du Christ

Le Christ revêt une importance capitale dans le monde contemporain. Son importance ne se limite pas uniquement au monde chrétien mais s’étend aussi à d’autres grandes religions telles que le judaïsme et l’islam. Si les grandes religions venaient à s’unir dans une compréhension commune de la nature du Christ, de son premier avènement et du deuxième promis, alors une telle entente résoudrait bon nombre de problèmes auxquels l’humanité d’aujourd’hui se trouve confrontée.

Contradictions entre la Genèse et l’origine de la vie

Lorsque nous étudions certains passages de la Genèse relatant la création des cieux et de la terre, de l’homme à partir de la poussière, et d’Eve issue de la côte d’Adam (des exemples parmi d’autres de toutes les divergences déroutantes qui existent entre la Parole et l’Acte de Dieu), nous sommes stupéfaits par toutes les contradictions existantes entre l’explication scientifique de l’origine de la vie sur terre et la version biblique dans la Genèse.

La nature de Jésus Christ

Beaucoup d’autres problèmes surgissent de la compréhension chrétienne de Jésus, à savoir sa nature et sa relation avec Dieu. Ce qui ressort d’une étude critique de la doctrine chrétienne, est le fait qu’il y a un “Fils de Dieu” qui possède les caractéristiques d’un homme parfait et d’un dieu parfait. Remarquez cependant que selon la même doctrine chrétienne, le Père n’est pas exactement comme le Fils. Dieu le Père est un dieu parfait et non un homme parfait, alors que le Fils est aussi bien homme parfait que dieu parfait. Il s’agit ici de deux personnalités séparées ayant des caractéristiques différentes.

Crime et châtiment selon la philosophie chrétienne

La philosophie chrétienne du crime et du châtiment défie tout raisonnement; elle soulève toutes sortes de questions pertinentes dans l’esprit de la personne qui essaie de la comprendre. Par leur philosophie de la nature de la relation entre la justice et le pardon, les chrétiens tentent d’expliquer pourquoi Dieu Lui-Même ne peut pas pardonner. Cela provient d’un concept de justice arbitraire et erroné, où la justice et le pardon ne peuvent jamais coexister. Ceci étant, pourquoi le Nouveau Testament accorde-t-il autant d’importance au pardon lorsque la question des relations humaines est discutée?

A la recherche des brebis perdus de la maison d’Israël

Ceci fournit à Jésus justification suffisante pour vouloir à tout prix s’échapper du territoire romain et se réfugier dans une contrée libre. Mais il y a mieux: il devait encore accomplir une mission et une prophétie. Il y avait toutes ces brebis perdues de la Maison d’Israël, qui, après leur exode sous les invasions babylonienne et romaine, se trouvaient dispersées dans plusieurs régions de l’Orient, attendant la venue du Messie. C’est là l’autre raison importante pour laquelle Jésus devait émigrer de la Judée vers des terres étrangères où les Juifs s’étaient installés plusieurs siècles auparavant.