La conférence des religions

Vers la fin de 1896, une conférence des religions fut tenue à Lahore. Les représentants des différentes religions furent invités à prendre la parole. Afin d'en assurer le succès et éviter les confrontations, les organisateurs avaient imposé qu'aucune attaque ne soit faite contre les autres religions et chaque intervenant devait traiter les cinq sujets suivants :

  • Les états physique, moral et spirituel de l'homme.
  • L'état de l'homme dans l'au-delà.
  • Le but de la vie humaine et comment l'atteindre.
  • Le fonctionnement des ordonnances pratiques de la loi religieuse pour cette vie et celle à venir.
  • Les sources de connaissance divine.

Ahmad prépara une oeuvre sublime sous le titre de « La philosophie des enseignements de l'Islam ». Quand il l'eût achevé, il reçut cette révélation : « Ce traité est le meilleur de tous ».

Durant la conférence, il captiva si bien l’intérêt de l’audience que les autres orateurs lui accordèrent leur temps de parole. À la fin, le public, la presse et les organisateurs furent unanimes pour célébrer cette présentation. Divers hommages furent rendus au traité de Mirza Ghulam Ahmad.

La fin de Ghulam Dastaghir

Au début de 1897, un religieux musulman, Ghulam Dastaghir de Qasur, avait invité les fanatiques de la Mecque à décréter l'excommunication d'Ahmad du sein de l'Islam. Dans son livre « Fateh Rahmani », il pria Dieu de détruire Ahmad et ses partisans. Or, il fut lui-même frappé par la mort un mois après sa prière avant même la publication de son livre.