Le mariage de Mirza Ghulam Ahmad

À l'âge de seize ans, Ahmad épousa Mirza Jamiat Beg, la fille de son oncle maternel, et il eut d'elle deux fils. Malheureusement, poussée par ses parents, elle se joignit à ceux qui s’opposaient à son mari. À plusieurs reprises, Ahmad la mit en garde, mais ses conseils restèrent vains. Ahmad dû se séparer d'elle et par la suite épousa Nusrat Jehan Begum, la fille de Mir Nasir Nawab, qui appartenait à une noble famille de Delhi. Le mariage fut célébré dans une grande simplicité et la mariée s'adapta vite à son nouvel environnement. Ce lien sacré dura jusqu'à la fin et elle devint la mère d'une famille illustre.

La mort de son père

En 1876, Mirza Ghulam Ahmad se trouvait à Lahore lorsqu’il eut un rêve sur la mort de son père. Il se rendit immédiatement à Qadian et apprit que celui-ci avait la dysenterie. Le lendemain matin, Ahmad eut la révélation que son père décèderait après le coucher du soleil. La pensée de perdre bientôt son père le tourmentait et le peinait. Une autre pensée traversa son esprit préoccupé: avec la mort de son père, d'importantes sources de revenus cesseraient et la famille serait dépourvue de ressources. À ce moment précis, il eut cette révélation : « Dieu ne suffit-il pas à Son Serviteur ? » Ces mots réconfortants l'assurèrent que Dieu viendrait à son secours et qu'il devait mettre sa confiance exclusivement en Lui. Ghulam Murtaza mourut ce même jour, après le coucher du soleil, selon la révélation reçue par son fils.