La fin de John Alexander Dowie

Aux USA, le Dr. J.A. Dowie se déclara être un Messager de Dieu. Sa mission se répandit et sa popu­larité prit rapidement de l'ampleur. Cependant, il était aussi un grand ennemi de l'Islam. Dans ses discours et sermons, il expliquait aux gens qu’il fallait, à tout prix, éliminer l'Islam de la surface de la terre. En apprenant cela, Mirza Ghulam Ahmad lui lança un premier défi de prière. Il l'invita à prier pour savoir qui était le Dieu Vivant. Dowie ne répondit pas à la lettre d'Ahmad et il continua sa campagne de haine contre l'Islam. En 1903, Ahmad renouvela son défi. Il suggéra que chacun d’eux prient leur Dieu pour qu’il fasse périr, en premier, celui qui était un imposteur et un menteur. Dowie refusa à nouveau de répondre à l'invitation d'Ahmad. Cependant, il déclara que ceux qui le mettaient au défi étaient comme de vulgaires insectes qu'on pouvait aisément piétiner. Ahmad pria alors Dieu de rendre justice. Il lui fut révélé qu’un nouveau signeallait rapidement suivre. Ahmad fit immédiatement publier cette nouvelle. Deux semaines plus tard, Dowie fut atteint de paralysie. Il fut rejeté et désavoué par les membres de sa communauté, qui l'accusèrent de détour­nement de fonds et d'adultère. En mars 1907 il mourut dans une condition misérable, déshonoré et seul.